Bibliotheca Classica Selecta - Autres traductions françaises dans la BCS - Notice-présentation sur l'x

MOTEUR DE RECHERCHE DANS LA BCS


Virgile - L'Énéide louvaniste 

Une nouvelle traduction commentée 

par 

Anne-Marie Boxus et Jacques Poucet


 
Chant I

Chant II

Chant III

Chant IV

Chant V

Chant VI

Chant VII

Chant VIII

Chant IX

Chant X

Chant XI

Chant XII

©Marie-Cécile Deproost


Rédigée essentiellement à partir du texte latin disponible sur Internet auprès de la Latin Library, cette nouvelle traduction se veut assez proche de l'original, tout en offrant un texte clair et coulant. À chaque vers latin correspond plus ou moins une ligne de texte français, avec, tous les cinq vers, la référence. Les résumés et les subdivisions sont destinés à faciliter la lecture.

Le commentaire ne s'adresse pas aux spécialistes mais à des utilisateurs non familiarisés avec le monde antique. Il porte uniquement sur les realia sans proposer de considérations littéraires. Libre à chaque lecteur de se faire son opinion personnelle sur l'oeuvre.

Les responsables de la traduction, du commentaire et de la mise au format HTML sont Anne-Marie Boxus, lectrice retraitée de latin et de grec aux Facultés universitaires Saint-Louis (Bruxelles) et Jacques Poucet, professeur émérite de l'Université de Louvain (Louvain-la-Neuve) et l'Université Saint-Louis (Bruxelles). Traduction et commentaire sont couverts par le copyright. Ceux qui souhaiteraient les utiliser à des fins autres que personnelles sont invités à prendre contact avec nous.

L'illustration, elle aussi protégée par le copyright, est due à Marie-Cécile Deproost et a comme titre L'oracle de la Louve. Nous remercions l'artiste de nous avoir généreusement permis de l'utiliser.

Ce travail est à considérer comme une version-test. Nous serons reconnaissants à ceux qui prendront la peine de nous faire part de leurs observations, positives ou négatives, et de leurs suggestions.

La présente traduction fait partie de la Bibliotheca Classica Selecta (BCS) mais elle s'intègre aussi dans le vaste projet Du texte à l'hypertexte mis au point à la Faculté de Philosophie et Lettres de Louvain à l'initiative de Jean Schumacher. Les possibilités de cette dernière réalisation sont multiples ; non seulement elle permet une lecture de l'oeuvre avec le texte latin et la traduction française en regard, mais elle donne également accès à un riche ensemble d'outils lexicographiques et statistiques performants.

Bruxelles, juillet 1998 - juin 2001- août 2004 - juin 2009


La  nouvelle traduction de l'Énéide, publiée par P. Veyne, chez Albin Michel / Les Belles Lettres, Paris 2012, ne peut qu'entraîner l'adhésion du lecteur, tant par son élégance et sa fluidité que par sa minutieuse précision. Dès le premier alinéa de la préface, l'affirmation que « l'Énéide est amusante à lire » nous a amenés à reprendre la relecture du chef-d'oeuvre millénaire et à revoir notre traduction et nos notes. La traduction de P. Veyne nous a ainsi permis de corriger un certain nombre d'erreurs ou d'imprécisions, et nous a suggéré quelques emprunts d'expressions ou de tournures. Nous lui en sommes reconnaissants.

Bruxelles, printemps 2013

Autres traductions françaises dans la BCS - Notice-présentation sur l'Énéide


Commentaires éventuels
Bibliotheca Classica Selecta - UCL (FIAL)