FEC -  Folia Electronica Classica (Louvain-la-Neuve) - Numéro 28  - juillet-décembre 2014


 

La Fuite de la Sainte-Famille en Égypte chez Jean d’Outremeuse.

 

Un épisode de l’Évangile vu par un chroniqueur liégeois du XIVe siècle

 

par

Jacques Poucet

 

Professeur émérite de l'Université de Louvain

Membre de l'Académie royale de Belgique
<jacques.poucet@skynet.be>

 


 

 

Accueil

 

 

            Un article précédent des FEC, t. 27 (janvier-juin 2014), intitulé : La Chute des Idoles dans l'épisode égyptien des Enfances de Jésus, nous a permis de rencontrer un motif très particulier, absent des Évangiles mais très présent dans les écrits apocryphes : celui de la chute des idoles liée à la naissance ou à l'arrivée de Jésus. Jean d'Outremeuse l'avait abordé dans Ly Myreur des Histors, d'une manière plutôt marginale. Le présent article sera consacré, non plus à un détail particulier, mais à l’ensemble de l’épisode égyptien des Enfances de Jésus, tel que Jean d’Outremeuse l’a dessiné dans sa chronique monumentale.

            Cet épisode, qui ne se rencontre pas dans les textes canoniques, occupe les pages 355 à 378 du premier livre du Myreur, mais il  n’y est pas livré en un seul bloc, interrompu qu’il est par le récit d’autres événements plus ou moins contemporains. Jean d’Outremeuse, qui est un chroniqueur, est coutumier de ce procédé de type annalistique. Nous l'avons déjà rencontré en présentant Le Virgile de Jean d'Outremeuse (FEC, t. 22, juillet-décembre 2011). Et comme dans cet article, pour la facilité du lecteur, nous avons regroupé en un seul tenant les membra disiecta de l’épisode égyptien du Myreur des Histors.

            L’article comportera deux grandes parties, de longueur très inégale. La première, la plus courte, sera constituée, pour l'essentiel, par une présentation du texte en deux colonnes : à gauche l'original en moyen français, à droite une traduction personnelle en français moderne. La seconde partie, la plus longue, proposera le commentaire assez détaillé du récit. Après une assez longue introduction, portant notamment sur les apocryphes, il se développera en six chapitres : I. Le massacre des enfants ; II. Le miracle du champ de blé et le destin du semeur ; III. L’arrivée et le séjour au Caire ; IV. Les larrons et la rencontre avec Dismas ; V. Le séjour chez Dismas et les miracles ; VI. Le Castel d’Orient et les nouveaux miracles. L’analyse se terminera par une brève conclusion.

 

 [suite]

 

Bruxelles, 5 octobre 2014

 

               


FEC - Folia Electronica Classica (Louvain-la-Neuve) - Numéro 28 - juillet-décembre 2012

<folia_electronica@fltr.ucl.ac.be>