Bibliotheca Classica Selecta - Autres traductions françaises dans la BCS

Suétone (généralités)

Vie de César (généralités) - (latin 85 K) - (traduction 200 K)


  Suétone, Jules César, 73

 LXXIII. Sa facilité à pardonner les outrages

(1) Jamais, d'un autre côté, il ne conçut d'inimitiés si fortes, qu'il ne les abjurât volontiers si l'occasion s'en présentait.

(2) Gaius Memmius l'avait attaqué, dans ses discours, avec une extrême véhémence, et César lui avait répondu par écrit avec autant d'emportement; mais il l'aida plus tard de tout son crédit dans la poursuite du consulat.

(3) Gaius Calvus, qui l'avait accablé d'épigrammes diffamatoires, cherchant à se réconcilier avec lui par l'entremise de ses amis, César, par un généreux mouvement lui écrivit le premier.

(4) Il avouait que Valerius Catullus, dans ses vers sur Mamurra, l'avait marqué d'une flétrissure ineffaçable; et pourtant quand le poète s'excusa, il l'admit le jour même à sa table. Il n'avait pas même interrompu les relations d'hospitalité qui l'unissaient au père du poète.

(1) Simultates contra nullas tam graues excepit umquam, ut non occasione oblata libens deponeret.

(2) Gai Memmi, cuius asperrimis orationibus non minore acerbitate rescripserat, etiam suffragator mox in petitione consulatus fuit.

(3) Gaio Caluo post famosa epigrammata de reconciliatione per amicos agenti ultro ac prior scripsit.

(4) Valerium Catullum, a quo sibi uersiculis de Mamurra perpetua stigmata imposita non dissimulauerat, satis facientem eadem die adhibuit cenae hospitioque patris eius, sicut consuerat, uti perseuerauit.


Commentaire

Extrême véhémence : cf. ci-dessus, ch.49, 6.

C. Valerius Catullus : poète né à Vérone sans doute en 84, mort en 54. On a vu ci-dessus, ch.23, qu'il avait accompagné C. Memmius en Bithynie en 57.

Mamurra : chevalier romain, né à Formies, praefectus fabrum (commandant des troupes du génie) dans l'armée de César en Gaule (cf. Pline, Histoire naturelle, 36, 48). Personnage célèbre pour sa vie fastueuse et débauchée : cf. Catulle, 57.


[27 mars 2006]

Bibliotheca Classica Selecta - UCL (FLTR)