Bibliotheca Classica Selecta - Autres traductions françaises dans la BCS

Suétone (généralités)

Vie de César (généralités) - (latin 85 K) - (traduction 200 K)


  Suétone, Jules César, 87

 LXXXVII. Ses souhaits pour une mort prompte.

(1) Mais ce dont on convient assez généralement, c'est que sa mort fut à peu près telle qu'il l'avait désirée.

(2) Car lisant un jour, dans Xénophon, que Cyrus avait donné, pendant sa dernière maladie, quelques ordres pour ses funérailles, il témoigna son aversion pour une mort aussi lente, et souhaita que la sienne fût prompte et subite. La veille même du jour où il périt, à un souper chez Marcus Lepidus, un convive ayant soulevé cette question: Quelle est la fin la plus désirable? "Une mort brusque et inopinée," répondit César.

(1) Illud plane inter omnes fere constitit, talem ei mortem paene ex sententia obtigisse.

(2) Nam et quondam, cum apud Xenophontem legisset Cyrum ultima ualitudine mandasse quaedam de funere suo, aspernatus tam lentum mortis genus subitam sibi celeremque optauerat; et pridie quam occideretur, in sermone nato super cenam apud Marcum Lepidum, quisnam esset finis uitae commodissimus, repentinum inopinatumque praetulerat.


Commentaire

Xénophon : César aurait lu le dernier discours de Cyrus dans la Cyropédie (VIII, 7, 6-26), mais rien dans ce texte n'évoque une mort lente. Après des conseils à ses fils, le roi parle de ses funérailles : « Quant à mon corps, mes enfants, quand je serai mort, ne l'enveloppez ni d'or ni d'argent, ni de rien d'autre, mais hâtez-vous de le rendre à la terre » (VIII, 7, 25 - trad. Éd. Delebecque).


[17 mai 2006]

Bibliotheca Classica Selecta - UCL (FLTR)