Bibliotheca Classica Selecta - Autres traductions françaises dans la BCS

Suétone (généralités)

Vie de César (généralités) - (latin 85 K) - (traduction 200 K)


  Suétone, Jules César, 7

 VII. Sa questure en Espagne. La statue d'Alexandre

(1) Pendant sa questure, l'Espagne ultérieure lui échut en partage. En visitant les assemblées de cette province, pour y rendre la justice par délégation du préteur, il alla jusqu'à la ville de Gadès; c'est là que voyant, près d'un temple d'Hercule, la statue du grand Alexandre, il poussa un profond soupir, comme pour déplorer son inaction: et, se reprochant de n'avoir encore rien fait de mémorable à un âge où Alexandre avait déjà conquis l'univers, il demanda incontinent son congé, afin de venir à Rome pour saisir le plus tôt possible les occasions de se signaler.

(2) Les devins élevèrent encore ses espérances, en interprétant un songe qu'il avait eu la nuit précédente, et qui lui troublait l'esprit; car il avait rêvé qu'il violait sa mère. Ils déclarèrent que ce songe lui annonçait l'empire du monde, "cette mère qu'il avait vue soumise à lui n'étant autre que la terre, notre mère commune. "

(1) Quaestori ulterior Hispania obuenit; ubi cum mandatu pr(aetoris) iure dicundo conuentus circumiret Gadisque uenisset, animaduersa apud Herculis templum Magni Alexandri imagine ingemuit et quasi pertaesus ignauiam suam, quod nihil dum a se memorabile actum esset in aetate, qua iam Alexander orbem terrarum subegisset, missionem continuo efflagitauit ad captandas quam primum maiorum rerum occasiones in urbe.

(2) Etiam confusum eum somnio proximae noctis (nam uisus erat per quietem stuprum matri intulisse) coiectores ad amplissimam spem incitauerunt arbitrium terrarum orbis portendi interpretantes, quando mater, quam subiectam sibi uidisset, non alia esset quam terra, quae omnium parens haberetur.


Commentaire

Questure : cf. ch. 6, 1. Les provinces des questeurs leur étaient normalement attribuées par tirage au sort. César sert en Espagne sous les ordres du propréteur C. Antistius Vetus (cf. Velleius Paterculus, II, 43).

Espagne ultérieure : s'étend au sud et à l'ouest de la péninsule. µA l'époque impériale, l'Espagne ultérieure sera divisée en deux provinces, la Bétique et la Lusitanie

Assemblées : en latin, conventus juridici. Il s'agit de circonscriptions judiciaires. Au premier siècle p.C., la Bétique comporte quatre conventus d'après Pline, Histoire naturelle, III, 1, 7.

Âge : Alexandre est né en 356 et meurt peu après son retour à Babylone en juin 323, à l'âge de trente-trois ans.

Devins : en latin, co(n)iectores. Cf. Quintilien, Institution oratoire, III, 6, 30 : "unde etiam somniorum atque ominum interpretes conjectores vocantur". Plutarque (César, 32, 9) situe le songe de César bien plus tard, la nuit précédant la bataille de Pharsale.


[15 juin 2004]

Bibliotheca Classica Selecta - UCL (FLTR)