Bibliotheca Classica Selecta - Autres traductions françaises dans la BCS

Suétone (généralités)

Vie de César (généralités) - (latin 85 K) - (traduction 200 K)


  Suétone, Jules César, 3

 III. Son retour subit à Rome

(1) Il servit aussi en Cilicie, sous Servilius Isauricus, mais pendant peu de temps;

(2) car, à la nouvelle de la mort de Sylla, et sur les espérances qu'il conçut des nouveaux troubles provoqués par Marcus Lepidus, il se hâta de revenir à Rome. Toutefois, il ne voulut pas entrer dans ses projets, quelques avantages qui lui fussent offerts; le caractère de Lépide ne lui inspirait pas de confiance, et l'occasion lui semblait moins belle qu'il ne l'avait cru.

(1) Meruit et sub Seruilio Isaurico in Cilicia, sed breui tempore.

(2) Nam Sullae morte comperta, simul spe nouae dissensionis, quae per Marcum Lepidum mouebatur, Romam propere redit et Lepidi quidem societate, quamquam magnis condicionibus inuitaretur, abstinuit, cum ingenio eius diffisus tum occasione, quam minorem opinione offenderat.


Commentaire

Cilicie : région du sud de l'Asie mineure, érigée en province en 80. Son premier gouverneur sera Dolabella, remplacé en 78 par Servilius Isauricus.

P. Servilius Vatia Isauricus : préteur en 90, consul en 79. Il est envoyé l'année suivante comme proconsul en Cilicie avec mission d'en déloger les pirates.

M. Aemilius Lepidus : consul en 78, l'année de la mort de Sylla. Sa politique démagogique (cf. Plutarque, Pompée, 15-16) suscite l'opposition de l'autre consul, Lutatius Catulus, et du Sénat, d'où les troubles dont parle le texte. Les deux camps prennent les armes. Déclaré ennemi public, Lepidus est battu par Pompée et Catulus, et meurt en 77 en Sardaigne. Il est le père du futur triumvir (cf. Suétone, Auguste, 27, 1-3). Cf. L. Hayne, M. Lepidus (Cos.78) : a Re-Appraisal, dans Historia, 21, 1972, p.661-668.


[15 juin 2004]

Bibliotheca Classica Selecta - UCL (FLTR)