Jean d'Outremeuse, Myreur des histors, I, p. 41b-49a

Édition : A. Borgnet (1864) ‒ Présentation nouvelle, traduction et introductions de A.-M. Boxus et de J. Poucet (2017)

[BCS] [FEC] [Accueil JOM] [Fichiers JOM] [Pages JOM] [Table des Matières JOM]


Ce fichier contient deux parties :

Myreur, p. 41b-46a (A. « Histoires » juives et « fictions » occidentales)

Myreur, p. 46b-49a (B. Histoires et légendes en Orient et en Occident)

 


 

A. « Histoires » Juives  et « Fictions » occidentales [Myreur, p. 41b-46a]

 

Ans 97-182 de David = 978-893 a.C.n.

 

 

Introduction  [texte]

On retrouve au centre de la chronique l'histoire d'Israël et de Juda, avec les noms de leurs rois et de leurs prophètes, leurs conflits militaires, leur fidélité variable envers le vrai Dieu. La source dernière des informations est toujours la Bible, plus ou moins bien suivie ou résumée.

En ce qui concerne les Gaulois et les Latins, la fiction règne toujours en maître. Jean continue à s'intéresser aux successions et à citer les noms des dirigeants successifs en Gaule et chez les Latins.  Des liens matrimoniaux continuent à se nouer entre les Gaulois et les Latins, mais on observe aussi un mariage entre le roi des Latins et l'empereur de Grèce. On se marie donc entre cours royales européennes. Sur ces questions encore, on verra pour plus de détails notre article sur Les « Primordia » de Rome selon Jean d'Outremeuse paru dans les FEC 34 (2017).

Le monde grec historique est peu représenté. Le chroniqueur liégeois évoque toutefois le nom d'un Bacchis roi de Corinthe et la suprématie maritime de Rhodes.

****

Sommaire

Abia roi de Juda, successeur de Roboam, remporte une bataille contre Jéroboam d'Israël, qui survit, écartant ainsi du trône d'Israël les héritiers de Salomon - Asa, successeur d'Abia, règne en roi de Juda fidèle à Dieu, détruisant les idoles de Salomon - En Israël, Jéroboam, qui avait toléré les idoles, a pour successeur Nabath - Silvius fonde Coulommiers en Champagne (ans 97-104 de David = 978-971 a.C.n.)

Basha tue Nadad roi d'Israël et lui succède, plus impie que ses deux prédécesseurs - Aza roi de Juda, vainqueur des Éthiopiens grâce au vrai Dieu, maintient son peuple dans la vraie foi (ans 105-110 de David = 970-965 a.C.n.)

Successions royales en Gaule (Gosain), chez les Latins (Silvius Carpentus) et à Corinthe (Bacchis) - En Israël, Basha, défait et tué par le roi Asa de Juda, a pour successeurs son fils Héla, puis son petit-fils Omri (ans 112-128 de David = 963-957 a.C.n.)

Hector devient duc de Gaule - Tibérius roi des Latins succède à Silvius Carpentus et donne son nom au Tibre - Omri, roi d'Israël, fonde sa capitale Samarie - Josaphat succède à Asa au royaume de Juda - Chez les Latins, Agrippa Silvius succède à Tibérius - Achab succède à Omri en Israël - Alliances (Joram épouse Athalie) entre Juda et Israël au temps des prophètes Michée et Élie (ans 129-142 de David = 946-933 a.C.n.)

En Gaule, Athanase, fils d'Hector, devient duc de Gaule, s'empare du Castel de l'Île, épouse Ysaine la fille de Reboche, empereur de Grèce, dont il aura un fils, Franco - En Grèce, Castor succède à Reboche - Suprématie maritime de Rhodes (ans 148-161 de David = 927-914 a.C.n.)

 

Israël et ses rois successifs (les impies Achab et Ochozias) sont vaincus dans la guerre contre le roi de Syrie - Josaphat, pieux roi de Juda, un moment allié à Achab, échappe au désastre - Le bon prophète Michée et les faux prophètes (ans 163-164 de David = 912-911 a.C.n.)

En Israël, Joram succède à Ochozias - Au royaume de Juda, Joram, époux d'Athalie (soeur de Joram d'Israël) succède à Josaphat - En Gaule,  Franco, gendre du roi des Latins et père d'Yborus remplace Athanase (ans 166-171 de David = 909-904 a.C.n.)

Les prophètes Élie et Élisée - Guerres entre Juda et Syrie (ans 172-177 de David = 903-898 a.C.n.)

Successions diverses : Yborus en Gaule, Joram au royaume de Juda, Azélinus Silvius chez les Latins - Jonadad, le premier ermite - Miracle sur la tombe de saint Homérien (ans 179-182 de David = 896-893 a.C.n.)

Drames en Israël et en Juda : Jéhu, fils de Joram, roi d'Israël, tue les descendants d'Achab et de Jézabel - Athalie, reine de Juda, tue ses petits-enfants, sauf Joas, élevé puis nommé roi par le grand-prêtre Joïada - Impiété de Joas dès la mort de Joïada (ans 183-184 de David = 892-891 a.C.n.)

 

****

 

Abia, roi de Juda, successeur de Roboam, remporte une bataille contre Jéroboam d'Israël, qui survit, écartant ainsi du trône d'Israël les héritiers de Salomon - Asa, successeur d'Abia, règne en roi de Juda fidèle à Dieu, détruisant les idoles de Salomon - En Israël, Jéroboam, qui avait toléré les idoles, a pour successeur Nabath - Silvius fonde Coulommiers en Champagne (ans 97-104 de David = 978-971 a.C.n.)

 

[p. 41] [Dez roys de Judée] L'an David XCVII, morut Roboam, li roy de Judée, et fut ensevelis deleis ses ancesseurs en la citeit de Jherusalem : chis roy Roboam fut orgulheux, et n'avait en luy nulle hardileche de chevalerie, et partant fut-ilh tous jours subgis à altruy. Quant Roboam li roy de Judée fut mors, si fut coronneis Abia, son fis, qui regnat III ans.

[p. 41] [Les rois de Juda] En l'an 97 de David [978 a.C.n.] mourut Roboam, roi de Juda ; il fut enseveli près de ses ancêtres dans la cité de Jérusalem. Ce Roboam était hautain, arrogant et ne possédait en lui aucune audace chevaleresque, ce qui explique qu'il fut toujours soumis à autrui. Après sa mort, son fils Abia fut couronné roi et régna durant trois ans.

Item, l'an David XCVIII, oit une grant batalhe entre Abia, le roy de Judée, et Jheroboam, le roy de peuple Israel ; et là fut Jheroboam desconfis, et perdit Lm hommes ; mains par le volenteit de Dieu Jheroboam escappat de la batalhe, et dedont en avant ne revient puis le royalme aux heurs Salomon.

En l'an 98 de David [977 a.C.n.], une grande bataille opposa Abia, roi de Juda, et Jéroboam, roi du peuple d'Israël. Jéroboam fut vaincu, perdit cinquante mille hommes, mais par la volonté de Dieu réchappa de la bataille, et dès ce moment, le royaume d'Israël ne revient plus aux héritiers de Salomon.

[Des roys de Judée et d’Ysrael] Item, l'an David C, morut Abia, li roy de Judée, et fut ensevelis awec ses ancesseurs. Si regnat son fis Aza apres XLI : chis fut droturiers et loial envers Dieu, car ilh destruit toutes les ydolles et les symulacres que Salomon avoit faites et estorées en Jherusalem por ses femmes. Chis roy Aza tient sa terre en pais les X promiers ans.

[Les rois de Juda et d’Israël] En l'an 100 de David [975 avant J.-C.] mourut Abia, le roi de Juda : il fut enseveli avec ses ancêtres. Son fils Asa lui succéda quarante et un ans. Droit et loyal envers Dieu, il détruisit toutes les idoles et les statues introduites par Salomon à Jérusalem pour ses femmes. Ce roi Asa régna en paix durant les dix premières années

Item, l'an David CIII, morut Jeroboam li roy d'Ysrael, qui avait regneit XXII ans et bien governeit les enfans d'Ysrael, tant com des X lignies dont ilh astoit roy. Chis Jeroboam donnat congiet à son peuple de adoreir les ydolles, portant qu'ilh ne voloit mie qu'ilh soy retrahissent vers [p. 42] Jherusalem. Apres Jeroboam fut roy d'Ysrael Nabath, et fut appelleis ly secons roy d'Israel ; si regnat II ans.

En l'an 103 de David [972 a.C.n.], Jéroboam, le roi d'Israël, mourut après un règne de vingt-deux ans. Il avait bien gouverné les enfants des dix tribus d'Israël dont il était le roi. Il avait laissé à son peuple la liberté d'adorer les idoles, parce qu'il ne voulait pas que ses gens se retirent vers [p. 42] Jérusalem. Après Jéroboam, Nadab (1 Rois XV, 25-31) devint roi d'Israël. Il fut le second roi d'Israël et régna deux ans.

[De roy Silvius des Latins qui fondat Columpne] ltem, l'an C et IIII, en marche, commenchat à fondeir li roy des Latiens Silvius I citeit, et l'apellat Columpne en Campangne.

[Silvius, le roi des Latins, fonde Coulommiers] En mars de l'an 104 [971 a.C.n.], le roi des Latins Silvius se mit à construire une cité qu'il appela Coulommiers en Champagne.

 

Basha tue Nadab roi d'Israël et lui succède, plus impie que ses deux prédécesseurs - Asa roi de Juda, vainqueur des Éthiopiens grâce au vrai Dieu, maintient son peuple dans la vraie foi (ans 105-110 de David = 970-965 a.C.n.)

 

[p. 42] [Des malvais roys d’Ysrael] Item, l'an C et V, en avrilh, oit grant batalhe entre le roy d'Ysrael Nabath et I prinche qui fut nommeis Baasa, et là fut Nabath ochis et ses gens desconfites. Si fut roy chis Baasa, et regnat XXIIII ans ; mains si les II altres roys devant luy avoient esteis malvais encontre Dieu, encor le fut chis plus.

[p. 42] [Les mauvais rois d’Israël] En l'an 105 [970 a.C.n.], en avril, une grande bataille se déroula entre le roi Nadab d'Israël et un prince, nommé Basha ; Nadab fut tué et ses hommes furent vaincus. Ce Basha devint roi et régna vingt-quatre ans ; mais si les deux autres rois avant lui avaient été infidèles à Dieu, il le fut davantage encore.

[Exemplum coment li roy Aza commandat que cascon servist Dieu] Item, l'an C et X oit batalhe entre Gispel, le roy de Ethyoppes et le roy de Judée, et fut en octembre ; et oit Aza victoir. Quant Aza veit qu'ilh oit ses annemis desconfis, et ilh fut rapeiriés sains et sauf, si commandat à son peuple que chascon servist Dieu en bone foid, et renonchast les faux ydolles ; car par la grasce et ayde de Dieu avoit ilh oyut victoir contre ses annemis.

[Exemplum : le roi Aza ordonne à chacun de servir Dieu] En l'an 110 [965 a.C.n.], en octobre, une bataille opposa Gispel, roi des Éthiopiens, au roi de Juda, Aza, qui remporta la victoire. Quand il vit  ses ennemis vaincus et  lui revenu au pays sain et sauf, il donna l'ordre à chacun de servir Dieu dans la vraie foi et de renoncer aux fausses idoles ; car c'était par la grâce et l'aide de Dieu qu'il avait remporté la victoire sur ses ennemis.

 

Successions royales  en Gaule (Gosain), chez les Latins (Silvius Carpentus) et à Corinthe (Bacchis) - En Israël, Basha, défait et tué par le roi Asa de Juda, a pour successeurs son fils Héla, puis son petit-fils Omri (ans 112-128 de David = 963-957 a.C.n.)

 

[p. 42] [De duc de Galle - Gosaine] Item, l'an C et XII, morut Alienoir, li dus de Galle, qui avoit regneit XXVIII ans. Apres la mort Alienoir fut fais dus Gossain, son fis, qui regnat XII ans. Chis dus fondat I citeit, qui siet en Pulhe, qui est nommée Gosaine.

[p. 42] [Le duc de Gaule - Gosaine] En l'an 112 [963 a.C.n.] mourut Aliénor, le duc de Gaule, après un règne de vingt-huit ans. Après sa mort, son fils Gosain devint duc et régna douze ans. Il fonda une cité, située en Apulie, et qui fut nommée Gosaine.

[De roy Silvius dez Latins] En cel an en decembre morut Silvius, li roy des Latiens, qui avoit regneit XXVIII ans. Si fut coronneis par les chevaliers son fis qui fut ousi nommeis Silvius Carpentons, et regnat XVI ans.

[Le roi Silvius des Latins] En cette même année, en décembre, mourut Silvius, le roi des Latins ; il avait régné vingt-huit ans. Les chevaliers couronnèrent son fils, nommé Silvius Carpentus, qui régna seize ans.

Item, l'an David C et XX morut li roy de Corinthe Baffo qui avoit regneit XXIII ans, si fut roy apres son fis Bachis.

En l'an 120 de David [955 a.C.n.] mourut Baffo, le roi de Corinthe, qui avait régné vingt-trois ans. Bacchis, son fils, lui succéda.

[Des roys de Judée et d’Ysrael] Item, l'an David C et XXIII oit grant batalhe entre Baasa le roy d'Ysrael et Aza le roy de Judée. Si oit victoir le roy Aza, et desconfit les altres. Si s'enfuit ly roy Baasa en la citeit de Ebron, et Aza retournat en Jherusalem, et demorat là IIII ans, puis assemblat ses oust, et assegat Ebron ; se le prist et ochist Baasa. L'an David C et XXVIII, quant Baasa fut mors, si regnat son fis Hela II ans, puis morut ; se fut ensevelis en Ebron. Apres regnat li fis Hela, Amri, XII ans.

[Les rois de Juda et d’Israël] En l'an 123 de David [952 a.C.n.], une grande bataille eut lieu entre Baasa, roi d'Israël et Aza, roi de Juda. Le roi Aza l'emporta et défit ses adversaires. Le roi Baasa s'enfuit dans la cité d'Hébron, et Aza retourna à Jérusalem, où il demeura quatre ans. Ensuite il rassembla ses gens, assiégea Hébron, s'en empara et tua Baasa. En l'an 128 de David [957 a.C.n.], après la mort de Baasa, son fils Héla régna deux ans, puis mourut ; il fut enseveli à Hébron. Ensuite le fils de Hela, Omri, régna douze ans.

 

Hector devient duc de Gaule - Tibérius roi des Latins succède à Silvius Carpentus et donne son nom au Tibre - Omri, roi d'Israël, fonde sa capitale Samarie - Josaphat succède à Asa au royaume de Juda - Silvius succède à Tibérius chez les Latins - Achab succède à Omri en Israël - Alliances (Joram épouse Athalie) entre Juda et Israël au temps des prophètes Michée et Élie (ans 129-142 de David = 946-933 a.C.n.)

 

[De dus de Galle] L'an David C et XXIX morut Gosain, li dus de Galle. Si regnat apres son fis li anneis, [p. 43] qui fut nommeis Ector ; et ly jovene, qui fut nommeis Alienon, fut sires de Castel del Ysle, que li dus Alienoir avoit fondeit, enssi que dit est pardevant. Enssi partirent-ilh leur terres. Chis Ector, li dus de Galle, regnat XIX ans.

[Le duc de Gaule] En l'an 129 de David [946 a.C.n.], Gosain, le duc de Gaule, mourut. Son fils aîné, [p. 43] nommé Hector, lui succéda ; le cadet, nommé Alienon, fut le seigneur de Château de l'Île, fondé par le duc Aliénor, comme cela a été dit précédemment (p. 41). Ainsi se répartirent-ils leurs terres. Cet Hector, duc de Gaule, régna dix-neuf ans.

Item, l'an David C et XXXIII morut Silvius, li roy des Latins ; si regnat apres son fis Tyberius Silvius VIII ans.

En l'an de David 133 [942 a.C.n.] mourut Silvius, le roi des Latins ; son fils Tibérius Silvius régna après lui durant huit ans.

[Amry roy d’Israel commenchat la royalme de Samarie] Item, l'an C et XXXIIII, fondat Amri li roy d'Israel I citeit qu'ilh apellat Samarie ; si en fist le chief de son regne, ensi que Jherusalem estait chief del regne de Judée.

[Omri, roi d’Israël, fonde le royaume de Samarie] En l'an 134 de David [941 a.C.n.], le roi Omri d'Israël fonda une cité qu'il appela Samarie ; il en fit la capitale de son royaume, comme Jérusalem était celle du royaume de Juda.

[La rivier Tyberis, par devant Ambleve] Item, l'an David C et XXXVIII, astoit aleis chevalchier li roy des Latins ; si avient qu'il devoit passeir aux weis d'onne rivier qui corroit par-deleis Eneoch ; se cheit en l'aiwe, si fut pres noyés et finablement ilh escapat, mains ilh en chayt en une maladie dont ilh morut, por quoy de chi jour en avant fut la riviere nommée Tyberis solonc le nom le roy, et encors le nomme-ons ; mains par-devant estoit son nom Ambleve.

[La rivière Tibre, précédemment Amblève] En l'an 138 de David [937 a.C.n.], un jour que le roi des Latins (Tibérius) était allé chevaucher, il dut traverser à gué une rivière, qui coulait près d'Énéoch. Il tomba dans l'eau et fut bien près de se noyer. Finalement il réussit à s'en sortir, mais tomba malade et mourut. C'est pourquoi, depuis ce jour la rivière fut appelée Tibre, d'après le nom du roi. Elle porte encore ce nom ; mais auparavant elle s'appelait Amblève1.

Item, l'an David C et XLI, morut Aza, li roy de Judée ; si fut ensevelis en Jherusalem awec ses ancesseurs. Et apres luy regnat son fis Josaphat XXV ans ; se resemblat bien son pere del ameir Dieu et servir.

En l'an 141 de David [934 a.C.n.] mourut Asa, le roi de Juda ; il fut enseveli à Jérusalem avec ses ancêtres. Après lui son fils Josaphat régna vingt-cinq ans ; pour aimer et servir Dieu, il fut bien le portrait de son père.

En cel an morut Tyberius Silvius ; si regnat apres son fis Agrippa Silvius XL ans.

En cette même année mourut Tibérius Silvius ; son fils Agrippa Silvius lui succéda durant quarante ans.

Item, l'an David C et XLII, morut Amri li roy d'Ysrael ; se fut apres roy Abach, son fis. Chis roy Abach d'Ysrael et Josaphat, roy de Judée, furent toutes leurs vies bons amis et en pais ; car ilhs fisent aloianches ensemble par mariage ; car Joram, li fis Josaphat, oit Athalie la filhe Abach.

En l'an 142 de David [933 a.C.n.] mourut le roi Omri d'Israël ; ensuite devint roi son fils Achab. Ce roi Achab d'Israël et Josaphat, roi de Juda, furent toute leur vie de bons amis et vécurent en paix. Ils s'étaient alliés par des mariages : Joram, le fils de Josaphat, avait épousé Athalie, la fille d'Achab.

[Micheas, Helias] A cel temps regnoient II grans prophetes : Micheas et Helie, et pluseurs altres bons clers.

[Michée, Élie] À cette époque vivaient deux grands prophètes, Michée et Élie, ainsi que de nombre d'excellents clercs.

 

1 Conformément aux sources antiques et à la Chronique de Martin qui les suit sur ce point, on aurait attendu ici le mot Albula pour désigner l'ancien nom du Tibre. Mais curieusement Jean d'Outremeuse utilise le mot Amblève, dont il parle en IV, 25 et en V, 321.

 

 

En Gaule, Athanase, fils d'Hector, devient duc de Gaule, s'empare du Castel de l'Île, épouse la fille de Reboche, empereur de Grèce, Ysaine, dont il aura un fils, Franco - En Grèce, Castor succède à Reboche - Suprématie maritime de Rhodes (ans 148-161 de David = 927-914 a.C.n.)

 

[p. 43] [De Galle] Item, l'an David C et XLVIII, morut Ector, li dus de Galle ; si regnat apres luy son fis qui oit nom Athanaise XXI ans. Item, l'an David C et LIII defiat Alienon, li oncle Athanaise, ledit Athanaise, portant que ilh voloit estre dus de Galle. Mains Athanaise ne le dobtat gaire ; ains assemblat ses gens et assegat le casteal de Ysle, et affamat ens son oncle et ses gens ; si morurent dedens de fain. Et quant Athanaise oit pris le casteal, se le tient à sien et mist ses gens dedens.

[p. 43] [La Gaule] En l'an 148 de David [927 a.C.n.] mourut Hector, duc de Gaule. Son fils, Athanase, régna après lui durant vingt et un ans. En l'an 153 de David [922 a.C.n.], son oncle Aliénon, voulant être le duc de Gaule, défia Athanase. Mais Athanase ne le craignait guère. Il assembla ses troupes et assiégea le Castel de l'Île, affamant son oncle et ses gens à l'intérieur ; ils y moururent de faim. Après la prise du Castel, Athanase le considéra comme sien et y installa ses gens.

[Exemplum de Ysaine - Franco de Galle] A cel temps estoit empereur de Gresche Reboche, qui oit une filhe qui oit nom Ysaine, laqueile estoit tant belle, que ons en savoit parleir de sa bealteit par tout le monde. Tant que la [p. 44] novelle en vient al duc Athanaise, qui illuc envoiat II prinches et VI chevaliers, et mandat al empereur qu'ilh voloit faire de sa filhe damme soveraine de Galle, de quoy ly empereur fut moult lyes, et envoiat sa filhe à duc Athanais qui le prist à femme ; se en oit I fis qui oit nom Franco.

[Exemplum : Ysaine - Franco de Gaule] À cette époque, l'empereur de Grèce, Reboche, avait une fille,  Ysaine, qui était si belle qu'on parlait de sa beauté partout dans le monde. La [p. 44] nouvelle en parvint même au duc Athanase. Il envoya là-bas deux princes et six chevaliers et fit savoir à l'empereur qu'il voulait faire de sa fille la dame souveraine de Gaule. L'empereur en fut très heureux ; il envoya sa fille au duc Athanase, qui la prit pour épouse et  eut d'elle un fils qui porta le nom de Franco.

Item, l'an David CLVIII, morut Reboche, li empereur de Greche, qui avoit regneit XLIIII ans ; si regnat apres luy son fis Castor XLI an.

En l'an 158 de David [917 a.C.n.] mourut Reboche, l'empereur de Grèce, après un règne de quarante-quatre ans ; son fils Castor lui succéda durant quarante et un ans.

Item, l'an David CLXI an, conquisent cheaux del ysle de Rode la mere, et le tinrent par l'espausse de XXIII ans.

En l'an 161 de David [914 a.C.n.] les habitants de l'île de Rhodes dominèrent la mer et en conservèrent la suprématie durant vingt-trois ans.

 

Israël et ses rois successifs (les impies Achab et Ochozias) sont vaincus dans la guerre contre le roi de Syrie - Josaphat, pieux roi de Juda, un moment allié à Achab, échappe au désastre - Le prophète Michée et les faux prophètes (ans 163-164 de David = 912-911 a.C.n.)

 

[p. 44] [Guere entre Surie et Judée] Item, l'an David CLXIII, oit grant batailhe entre Benadas, le roy de Surie, et Abach, le roy d'Ysrael, et awec ly Josaphat de Judée. De cel batalhe prophetisat Mycheas, quant ons le dut commenchier, que li roy Abach de Israel seroit ochis en la batalhe, se ilh y aloit ; et les faux prophetes disoient al roy et li fasoient entendant le contraire, et qu'ilh auroit victoir. Quant li roy Abach entendit les II prophetes, si adjostat plus grant foid à eaux, - assavoir sont : Andromars et Verones, et enssi y fut Alarich - que ilh ne fesist à vraie prophete Mycheas. Si fist Mycheas prendre et mectre en prison, et li dest qu'ilh l'ochiroit al revenir ; puis avient que la batalhe se fist en avrilh, en laqueile batalhe Abach fut ochis et ses gens mors.

[p. 44] [Guerre entre la Syrie et Juda] En l'an 163 de David [912 a.C.n.], une grande bataille eut lieu entre Benhadad, roi de Syrie, et Achab, roi d'Israël, allié de Josaphat roi de Juda. À propos de cette bataille, Michée avait prophétisé, au moment de la commencer, que le roi Achab d'Israël serait tué s'il allait au combat ; de faux prophètes disaient et faisaient entendre le contraire, annonçant au roi qu'il remporterait la victoire. Quand le roi Achab entendit les deux prophètes, il leur accorda plus de crédit qu'au vrai prophète Michée (ces faux prophètes étaient Andromars, Verones, ainsi qu'Alaric2). Achab fit arrêter et mettre en prison Michée, lui disant qu'il le tuerait dès son retour. La bataille eut lieu en avril : Achab y fut tué et ses hommes y périrent.

De cel batalhe escappat Josaphat, le roy de Judée, car ilh s'avoit tousjours penneis de faire le voloir de Dieu, fours tant qu'ilh astoit aloyés à roy Abach d'Israel, qui oncques n'avoit creut ne ameit Dieu ne ses prophetes. Apres Abach fut roy d'Ysrael son fis Ochozias.

Le roi Josaphat de Juda  sortit vivant de cette bataille, car il s'était toujours efforcé de faire la volonté de Dieu, excepté pendant la période où il s'était allié au roi Achab d'Israël, qui n'avait jamais cru ni aimé Dieu et ses prophètes. Après Achab, son fils Ochozias devint roi d'Israël.

[Guere entre le roy de Surie et Ysrael] Item, l'an David C et LXIIII, oit I grant batalhe entre Benadas deseudit, le roy de Surie, et Ocozias, le roy de Ysrael. Si fut Ocozias desconfis, et se s'enfuit ; et Benadas oit la victoir. Si soy retrahit tout belement en son pays ; et gueriat li unc l'autre dedont en avant mult fort.

[Guerre entre le roi de Syrie et Israël] En l'an 164 de David [911 a.C.n.], une grande bataille se déroula entre Benhadad, précité, roi de Syrie, et Ochozias, roi d'Israël. Ochozias fut vaincu et prit la fuite ; Benhabad, le vainqueur, se retira dans de bonnes conditions en son pays ; désormais, la guerre entre eux fut acharnée.

 

2 Jean d'Outremeuse ne suit pas avec précision le récit biblique (1 Rois XXII, 1-36), qui ne donne aucun nom pour les faux prophètes.

 

En Israël, Joram succède à Ochozias - Au royaume de Juda, Joram, époux d'Athalie (soeur de Joram d'Israël) succède à Josaphat - En Gaule,  Franco, gendre du roi des Latins et père d'Yborus remplace Athanase (ans 166-171 de David = 909-904 a.C.n.)

 

[p. 44] Item, l'an David C et LXVI, chayt li roy Ocozias d'Ysrael aval ses greis, si qu'ilh morut ; si tient son fis Joram le regne. En cesti an meismes morut Josaphat, le roy de Judée ; si fut ensevelis awec ses ancesseurs. Si fut roy son fis apres luy Joram, qui avoit à femme Atalie, la sereur le roy Joram d'Ysrael.

[p. 44] En l'an 166 de David [909 a.C.n.], le roi Ochozias d'Israël dévala de ses escaliers et mourut ; son fils Joram détint le royaume. Cette même année Josaphat, le roi de Juda mourut ; il fut enseveli avec ses ancêtres. Son fils Joram devint roi après lui ; il avait pour épouse Athalie, la soeur du roi Joram d'Israël.

[De duc de Galle] Item, l'an [p. 45] David C et LXIX, en mois de marche, morut Athanaise, li dus de Galle, qui avoit regneit XXI an. Si regnat apres son fis Franco X ans. Chis fut valhans hons et amat son pays, et governat bien ses gens.

[Le duc de Gaule] En l'an de David 169 [906 a.C.n.] [p. 45], en mars, mourut Athanase, duc de Gaule, après un règne de vingt et un ans. Son fils Franco régna après lui, durant dix ans. Valeureux, il aima son pays et gouverna bien son peuple.

[Exemplum de Yborus] Item, l'an David C et LXX, prit à femme li dus Franco Ydoneas, le filhe Agrippa, le roy des Latins, qui estoit tres-belle damme ; et en oit l'an apres I fis qui fut nommeis Yborus.

[Exemplum : Yborus] En l'an 170 de David [905 a.C.n.], le duc Franco prit pour femme Ydoneas, fille d'Agrippa, le roi des Latins. C'était une très belle femme ; et l'année suivante, il en eut un fils, nommé Yborus.

 

Les prophètes Élie et Élisée - Guerres entre Juda et Syrie (ans 172-177 de David = 903-898 a.C.n.)

 

[p. 45] [Helias fut ravis - Coment Heliseus fist les aiwes douches qui estoient amers] Item, l'an David CLXXII, le XVIIe jour de septembre, fut ravis Helias le prophete en unc chaire qui sembloit plains de feu, et les chevals qui le trahoient le chare l'emportarent en l'aire ; et tout chu veioit Heliseus le prophete, li disciple Helias, qui tantoist apres chu soy retrahit en la citeit de Jerico, où les aywes astoient tant ameres que nuls n'en poioit boire ; si prist de seil et les salat, en faisant son orison Dieu ; et les aiwes devinrent tantoist douche por boire. Adont commenchat li usaige de faire l'aiwe benoite, et encor le maintient Sainte-Engliese.

[p. 45] [Élie est enlevé au ciel - Élisée rendit douces des eaux amères] En l'an 172 de David [903 a.C.n.], le 17 septembre, le prophète Élie fut enlevé sur un char qui semblait de feu, et les chevaux qui tiraient le char l'emportèrent dans les airs. Tout cela se passa sous les yeux du prophète Élisée, son disciple. Élisée se retira aussitôt à Jéricho, où les eaux étaient si amères que personne ne pouvait les boire. Il prit du sel et les sala, faisant une oraison à Dieu ; immédiatement les eaux devinrent douces et potables. Dès ce moment naquit l'habitude de faire de l'eau bénite, usage encore en vigueur dans la sainte Église.

[Guere entre le roy de Judée et de Surie] Item, l'an David CLXXIIII, morut Joram, ly roy de Judée ; si regnat son fis apres, qui oit nom par trois nommes, assavoir : Ocozias, Azarias, Aasaias, VII ans. Item, l'an David CLXXVII, oit grant batalhe entre le roy Ocozias et le roy de Surie ; si oit Ocozias adont victoir, et fut ochis Benadas, li roy de Surie. Si regnat apres son fis Achas XXII ans.

[Guerre entre les rois de Juda et de Syrie] En l'an 174 de David [901 a.C.n.], le roi Joram de Juda mourut ; après lui, son fils, connu sous trois noms, à savoir : Ochozias, Azarias, Aasaias, régna pendant sept ans. En l'an 177 de David [898 a.C.n.], une grande bataille opposa le roi Ochozias et le roi de Syrie ; cette fois, Ochozias remporta la victoire, et Benhabad, roi de Syrie, fut tué. Son fils Achas régna après lui vingt-deux ans.

 

Successions diverses : Yborus en Gaule, Joram dans le royaume de Juda, Azélinus Silvius chez les Latins - Jonadad, premier ermite - Miracle sur la tombe de saint Homérien (ans 179-182 de David = 896-893 a.C.n.)

 

[p. 45] [De duc de Galle] Item, l'an David CLXXIX, morut Franco, li dus de Galle. Si regnat apres son fis Yborus, qui encors estoit jovenes en l'eaige de IX ans ; mains ilh oit mambors, qui le governat tant que ilh fut en eiage por luy à governeir. Et quant ilh fut à parfaite eiage, se morut enssi que vos oreis chi-apres.

[p. 45] [Le duc de Gaule] En l'an 179 de David [896 a.C.n.] mourut Franco, le duc de Gaule. Après lui régna son fils Yborus, un jeune enfant de neuf ans. Il eut toutefois un tuteur, qui gouverna à sa place jusqu'à ce qu'il soit en âge de régner. Mais quand il eut atteint cet âge, il mourut, comme vous l'apprendrez ci-après.

Des rois de Judée et de Ysrael] Item, l'an David CLXXXI, morut Ocozias li roy de Judée ; si regnat apres son fis anneis Joram.

[Rois de Juda et d'Israël] En l'an 181 de David [894 a.C.n.] mourut le roi Ochozias de Juda. Son fils aîné, Joram, lui succéda.

En cel an meismes morut Agrippa, li roy des Latiens, qui avoit regneit XL ans noblement ; et apres lui regnat son fis Azelinus Silvius par l'espause de XIX ans.

Cette même année, mourut Agrippa, le roi des Latins, qui avait régné quarante ans avec noblesse. Son fils Azélinus Silvius lui succéda durant dix-neuf ans.

[Li promier heremite Jonadab] Item, l'an David CLXXXII, entrat en unc heremitaige Jonadad, li fis Recab ; et fut li primier heremite qui entrat oncques en heremitaiges.

[Le premier ermite Jonadab] En l'an 182 de David [893 a.C.n.], Jonadad, fils de Recab, entra dans un ermitage. Ce fut le premier ermite qui entra un jour dans un ermitage.

En cel an fist Dieu florir par myracle le corps sains Homeriens en Gresche, où ilh gisoit.

La même année, en Grèce où gisait le corps de saint Homérien, Dieu le fit fleurir par miracle.

 

Drames en Israël et au royaume de Juda : Jéhu, fils de Joram, roi d'Israël, tue les descendants d'Achab et de Jézabel - Athalie, reine de Juda, tue ses petits-enfants, sauf Joas, élevé puis nommé roi par le grand-prêtre Joïada - Impiété de Joas dès la mort de Joïada (ans 183-184 de David = 892-891 a.C.n.)

 

[Geu roy ochist tous ches qui estoient del lignie le roy Achab] Item, l'an David C IIIIxx et III, morut Joram, li roy d'Ysrael ; si fut apres son fis Geu roy, qui regnat XXVIII ans : chis ochist tous ches qui astoient issus de la lignie [p. 46] le roy Achab et Jezabel, sa femme.

[Le roi Jéhu tue tous les membres de la tribu d'Achab] En l'an 183 [892 a.C.n.] de David mourut Joram, le roi d'Israël. Son fils Jéhu lui succéda et régna durant vingt-huit ans. Il tua tous ceux qui étaient issus de la tribu [p. 46] du roi Achab et de sa femme Jézabel.

[Piteit grant de chu que Athalie fist] Item, l'an David CLXXXIIII, fist la royne Atalie de Judée ochire tous les enfans que son fis Ocozias avoit, dont li I astoit roy de Judée, qui oit nom Joram ; desqueiles enfans ilh escappat unc qui fut nommeis Joias, qui drois heurs estoit del regne, et astoit jovenes, et fut nouris de Joiadas, le soverain evesque de la loy.

[Action très regrettable d'Athalie] En l'an 184 de David [891 a.C.n.], la reine Athalie de Juda fit tuer tous les enfants de son fils Ochozias ; l'un d'eux, nommé Joram, était le roi de Juda. Un autre, nommé Joas, échappa au massacre. Héritier direct du royaume, il était jeune et fut élevé par Joïada, le responsable suprême de la loi.

[Exemplum coment Joiadas gardat I des enfans de roy et le fist roy] Et ches VII ans durant tient la royne Atalie le regne ; et apres les VII ans passeis, Joiadas fist faire le peuple homaige à Joias. Chis Joias, tant que Joiadas li evesque vesquit, fut-ilh en cremeur de Dieu ; et quant Joiadas fut mors, adont se mist Joias à maile à faire, et fut asseis contraire à Dieu ; et retient pou des biens que li evesque li avoit assengniet et apris par l'espause de VII ans et plus.

[Exemplum : Joïada garde un des enfants du roi et le nomme roi] Durant sept années la reine Athalie détint le pouvoir. Après ces années, Joïada poussa le peuple à rendre hommage à Joas. Aussi longtemps que vécut l'évêque Joïada, Joas craignit Dieu ; une fois l'évêque mort, Joas se mit à agir mal et se montra très hostile à Dieu, conservant très peu des bons principes que l'évêque lui avait enseignés pendant plus de sept ans.

 


 

B. Histoires et légendes en Orient et en occident [Myreur, p. 46b-49a]

 

Ans 187-257 de David = 888-818 avant J.-C.

 

Introduction

Ici encore, la présentation annalistique brise les théâtres d'opérations géographiques et complique les tentatives de reconstruction historique. En ce qui concerne Juda et Israël, les différents rois se font la guerre, le cadavre d'Élisée ressuscite un mort et Jonas ressort vivant d'un séjour de trois jours dans le ventre d'une baleine.

Chez les Latins et les Gaulois, il est question de successions et de guerres ; on signalera en Gaule la fondation de la ville de Lutèce immédiatement revendiquée par les Latins. Chez ces derniers, on continue à voir apparaître des rois portant des noms comme Aventinus et Procas, issus de la tradition antique sur la protohistoire de Rome (cfr notre article sur Les « Primordia » de Rome selon Jean d'Outremeuse paru dans les FEC 34 (2017).

Peu d'indications sur le monde oriental, sinon pour signaler des suprématies maritimes (Chypre, puis les Phéniciens) et des fondations de villes, notamment Sardes et Tarse, fondées par le roi de Syrie.

****

Sommaire

Yborus, duc de Gaule fonde en deux ans la ville de Lutèce/Paris - Le roi des Latins Azélinus la revendique mais est défait et tué dans une guerre contre Yborus et les Gaulois (ans 187-191 de David = 888- 884 a.C.n.)

Successsions diverses : En Gaule, succède à Yborus son fils aîné Anténor, qui défait et tue ses frères Franco, seigneur de  Castel de l'Île et Mélacons, seigneur d'Allemagne - Chez les Latins, Aventinus, fondateur de cités, succède à Azélinus - En Israël, Joatas succède à Jehu - En Gaule, Yolens succède à Anténor - Suprématie maritime de Chypre (ans 194-217 de David = 881-858 a.C.n.)

Événements divers : Résurrection d'un mort posé à côté du cadavre d'Élisée - À Joas, roi de Juda, meurtrier du fils de son maître Joad, Zacharie, succède Amazias, qui livrera une longue guerre au roi Joas d'Israël - Fondation d'Aventinois près d'Énéoch par Aventinus, roi des Latins - Joas, roi d'Israël, vainc Amasias, roi de Juda, abat les murs et s'empare d'un trésor dans le Temple de Salomon - Chez les Latins, Procas succède à Aventinus (ans 219-241 de David = 856-834 a.C.n.)

Le prophète Jonas jeté à la mer - Le roi de Syrie fonde Sardes et Tarse, origine d'une guerre entre Syriens et Mèdes - Successions en Gaule (Priam) et au royaume de Juda (Ozias) - Suprématie maritime des Phéniciens (ans 247-257 de David = 828-818 a.C.n.)

****

Yborus, duc de Gaule, fonde en deux ans la ville de Lutèce/Paris - Le roi des Latins Azélinus la revendique mais est défait et tué  dans une guerre contre Yborus et les Gaulois (ans 187-191 de David  = 888-884 a.C.n.)

 

[p. 46] [Yborus, ly dus de Galle, fondat Lutesse ou Paris] Sor l'an David CIIIIxx et VII, qui fut li an del origination de monde IIIIm IIIc et XII ans, et li an del nativiteit Abraham MC et XXIX, et li an del destruction de Troie IIc IIIIxx et XIIII par I mardi, le deraine journée de may, astoit Yborus, li dus de Galle, aleis chevalchier et cachier en unc bois awec ses barons. Si vient en unc lieu plain sor une riviere que ons nomme Saine, où ilh faisoit moult beal et joli, fours tant que en plus beal del plain avoit croliches et palus que ons apelle lintes : chu sont enssi que mares. Si plaisit mult bien à duc Yborus, et dest qu'ilh y feroit, por l'amour del belle plache et del riviere, là fondeir I citeit en droit lieu où les mares astoient ; et mandat ovriers de tout manieres à chu apartinant. Se le fist commenchier, et fut parfaite dedens II ans là apres ; et le nommat Lutesse, solonc le lieu où ilh seoit, qui puis fut par gran nobleche Paris, et encors est-el ajourd'huy, enssi que vos oreis chi-apres.

[p. 46] [Yborus, le duc de Gaule, fonde Lutèce ou Paris] En l'an 187 de David [888 a.C.n.], qui fut l'an 4312 de l'origine du monde, l'an 1129 de la naissance d'Abraham, et l'an 294 de la destruction de Troie, un mardi, le dernier jour de mai, Yborus, duc de Gaule, était allé chevaucher et chasser dans une forêt avec ses barons. Il arriva dans une plaine comportant un fleuve nommé Seine ; le lieu était très beau et agréable, mais le plus bel endroit de la plaine comportait des fondrières et des marais, appelés lintes (ce sont des sortes de mares). L'endroit plut beaucoup au duc Yborus, qui, séduit par le bel emplacement et la rivière, dit qu'il fonderait une cité exactement à l'endroit de ces marécages ; il fit venir des ouvriers, aptes aux différents métiers requis. Les travaux commencèrent et la cité fut achevée en deux ans. Il l'appela Lutèce, du nom de l'endroit où elle était située. Elle devint l'illustre ville de Paris, qu'elle est encore aujourd'hui, comme vous l'entendrez plus loin3.

[Guere entre le duc de Galle et le roy des Latins] Item, l'an David CXCI, oit grant batalhe entre le roy Azelinus des Latiens et son cusin le duc Yborus de Galle, por tant que li roy Azelinus disoit que li dus Yborus avoit edifiiet la citeit de Lutesse deseurdit sor sa terre, et que il auroit la citeit ; et Yborus li contredist. Si oit Yborus victoir contre luy, et fut Azelinus desconfis ; si enfuit sa voie, et perdit IIm hommes et ses II fis Aurelius et Ascanus, et ne li demorat que unc seul fis, qui oit nom Aventinus.

[Guerre entre le duc de Gaule et le roi des Latins] En l'an 191 de David [884 a.C.n.] se déroula une grande bataille entre Azélinus, roi des Latins, et son cousin Yborus de Gaule. Le roi Azélinus disait que le duc Yborus avait construit la dite cité de Lutèce sur son propre territoire et qu'elle lui revenait. Yborus s'opposa à lui et l'emporta sur Azélinus qui fut vaincu. Mis en fuite, il perdit deux mille hommes et ses deux fils, Aurélius et Ascanus. Il ne lui en resta qu'un seul, nommé Aventinus.

 

 3 « Le nom de la cité est attesté pour la première fois par Jules César, au milieu du Ier siècle avant notre ère, dans la Guerre des Gaules, sous la forme Lutecia ou Lutetia (selon les manuscrits)». Jean d'Outremeuse raconte ici les événements du début du IXe sièclea.C.n. !

 

Successions diverses : En Gaule, succède à Yborus, Anténor, son fils aîné, qui défait et tue ses frères Franco, seigneur de Castel de l'Île, et Mélacons, seigneur d'Allemagne  - Chez les Latins, Aventinus, fondateur de cités, succède à Azélinus - En Israël, Joachaz succède à Jehu - En Gaule, Yolens succède à Anténor - Suprématie maritime de Chypre  (ans 194-217 de David = 881-858 a.C.n.)

 

[Des dus de Galle] Item, l'an David C et XCIIII, morut Yborus ; si regnat apres son fis Antenoire XVII ans. Chis Yborus, li dus de Galle, avoit III fis : ly anneis, Antenoire, regnat apres en Galle ; li altre, Franco, regnat en [p. 47] casteal del ysle ; et li jovene, Melacons, regnat en Allemangne. Mains Franco et Melacons ne soy voirent mie tenir à celle parchon ; si se sont alloyés ensemble, et commenchont à gueroier leur frere, qui bien soy defendit. Si avient qu'ilh oirent batalhe ensemble ; mains Antenoir oit victoir, et furent ochis Franco et Melacons.

[Les ducs de Gaule] En l'an 194 de David [881 a.C.n.] mourut Yborus ; son fils Anténor régna après lui pendant dix-sept ans. Cet Yborus, duc de Gaule, avait trois fils : l'aîné, Anténor régna après lui en Gaule ; le second, Franco, régna au [p. 47] Castel de Lysle ; et le cadet, Mélacons (?), régna en Allemagne. Mais Franco et Mélacons ne voulurent pas s'en tenir à ce partage ; ils s'allièrent et firent la guerre à leur frère, qui se défendit bien. Dans la bataille qui les opposa, Anténor remporta la victoire ; Franco et Mélacons périrent.

Sor l'an David IIc, morut li roy de Latiens Azelinus par une effoudre qui chayt seur luy et le tuat ; si regnat apres luy son fis Aventinus XLI ans.ans.

En l'an 200 de David [875 a.C.n.], le roi des Latins Azélinus mourut, frappé par la foudre qui tomba sur lui et le tua. Son fils Aventinus régna après lui pendant quarante et un ans.

[Aventine fut edifiiet] Item, l'an David IIc VI, fondat Aventinus, le roy de Latien, I citeit qu'ilh nommat Aventine ; et fut edifiiet deleis Eneoch et les altres que ses devanttrains roys avoient fondeit, dont ilh en estoit plus de XIIII citeis qui seioient pres l'une de l'autre ; et se fist corrir l'aiwe d'entres les montangnes de Albanie parmy cel citeit.

[Aventine est édifiée] En l'an 206 de David [869 a.C.n.], Aventinus, le roi des Latins, fonda une cité qu'il nomma Aventine ; elle fut construite près d'Énéoch et près des autres cités qu'avaient fondées les rois ses devanciers. Il y avait plus de quatorze cités proches les unes des autres ; et on fit couler l'eau des monts Albains à travers cette cité.

[Des roys d’Israel] el] Item, l'an David IIc et XI, morut Geu, ly roy d'Ysrael ; si fut roy apres luy son fis Joatas, qui regnat VII ans.

[Les rois d’Israël] L'an 211 de David [864 a.C.n.] mourut Jéhu, le roi d'Israël ; son fils Joachaz lui succéda et régna durant sept ans.

En cel an morut li dus de Galle Antenoire ; si regnat apres son fis Yolens XLIII ans. ns.

Cette même année, mourut Anténor, duc de Gaule ; son fils Yolens régna ensuite quarante-trois ans

Item, l'an David IIc et XVII, conquisent cheaux de Cypre la mere, et le tinrent par l'espausse de XXIIII ans.

En l'an 217 de David [858 a.C.n.], les habitants de Chypre prirent le pouvoir sur mer et le conservèrent vingt-quatre ans.

 

Résurrection d'un mort posé à côté du cadavre d'Élisée - À Joas, roi de Juda, meurtrier de Zacharie, fils de son maître Joiada, succède Amasias, qui livrera une longue guerre au roi Joas d'Israël - Fondation d'Aventinois près d'Énéoch par Aventinus, roi des Latins - Joas, roi d'Israël, vainc Amasias, roi de Juda, abat les murs et s'empare d'un trésor dans le Temple de Salomon - Chez les Latins, Procas succède à Aventinus  (ans 219-241 de David = 856-834 a.C.n.)

 

[p. 47] [Coment Heliseus resuscitat I homme apres sa mort] En l'an David IIc XIX morut Elizeus le prophete, qui, apres sa mort, resuscitat unc mort homme, si com Josephus le tesmongne. En cel pays où li corps Heliseus gisoit, avoit des larons habitans qui avoient I homme desrobeit ; et apres l'avoient ochis et jetteit le corps de luy dedens la sepulture Heliseus, si com Dieu le vout ; et oussitoist que chil corps adesat et tochat al corps le prophete Heliseus, ilh resuscitat de mort à vie ; et, quant li corps fut enssi resusciteis, ilh le racomptat à saingnour de la terre ; et oussi les hommes et les larons qui l'avoient ochis, quant ilhs veirent le myracle, ilh soy retrahirent de male à faire de cel jour en avant. Et deveis savoir que chil myracle ne avient mie tantost que Heliseus fut trespasseis ; anchois avoit ja esteit en terre V ans, car chu fut l'an David IIc et XXIlII.

[p. 47] [Élisée, après sa mort, ressuscite un homme] En l'an 219 de David [856 a.C.n.] mourut le prophète Élisée, qui après sa mort, ressuscita un mort, selon le témoignage de Josèphe. Dans le pays où gisait le cadavre d'Élisée habitaient des brigands qui avaient dépouillé un homme et qui, après l'avoir tué, avaient jeté son corps dans le tombeau d'Élisée, comme si Dieu l'avait voulu. Aussitôt que ce corps eut touché celui du prophète Élisée, il ressuscita. Une fois revenu à la vie, il alla tout raconter au seigneur du pays. En outre, quand les hommes et les brigands qui l'avaient tué virent le miracle, ils cessèrent dorénavant d'accomplir de mauvaises actions. Il faut savoir aussi que ce miracle ne se produisit pas immédiatement après le trépas d'Élisée : celui-ci était déjà inhumé depuis cinq ans, car cela se passa en l'an 224 de David [851 a.C.n.].

[Zacharie fut ochis] Item, l'an David IIc et XXVII, fist ochire li roy Joas de Judée Zacharie, li fis Joiada, qui nouri l'avoit. Et l'an David IIc et XXIX morut Joas, ly roy de Judée ; si fut roy apres luy [p. 48] son fis qui oit à nom Amazias.

[Zacharie est tué] En l'an 227 de David [848 avant Jésus-Christ], le roi Joas de Juda fit tuer Zacharie, fils de Joiada, qui l'avait élevé. Et en l'an 229 de David [846 a.C.n.], Joas, roi de Juda, mourut. Son fils, [p. 48] qui s'appelait Amasias, fut roi après lui.

[Guere entre le roy de Judée et Ysrael] Item, l'an David IIc et XXXV, oit mult grant batalhe entre le roy Joas d'Israel et le roy Amazias de Judée ; et durat de matin, enssi que à heure de prime, jusques à tant que la nuit les departit par forche ; et là perdit chascon des II parties tant de gens que les ambdois parties s'enfuirent com desconfis ; et demorat enssi la guerre par l'espase de VI ans.

[Guerre entre le roi de Juda et celui d'Israël] En l'an 235 de David [840 a.C.n.], une grande bataille opposa le roi Joas d'Israël et le roi Amasias de Juda. Elle dura de la première heure du matin jusqu'à ce que la nuit force les troupes à se séparer. Les deux parties perdirent tellement d'hommes que toutes deux s'enfuirent comme vaincues. La guerre se prolongea durant six ans.

[De la citeit Aventines] Item, l'an David IIc et XXXVIII, fondat li roy des Latiens Aventinus une citeit deleis la citeit de Eneoch, qu'ilh appellat Aventinois, mains elle fut plus grande de l'autre, car el tient III lieu de circuitut. Celle an meisme fut neis Agirofle le philosophe.

[La cité Aventine] En l'an 238 de David [837 a.C.n.], le roi des Latins Aventinus fonda une cité près d'Énéoch, qu'il appela Aventinois, et qui était plus grande que l'autre (p. 47), car elle avait un périmètre de trois lieues. Cette même année, naquit le philosophe Agirofle (?).

Item, l'an David IIc et XLI, fut la grant batalhe entre Joas, le roy d'Ysrael, et Amazias, le roy de Judée ; et fut à cest fois Amazias desconfis. Adont fist Joas abatre grant partie des murs de Jherusalem, et prist unc grant tresor qu'ilh trovat en temple Salmon.

En l'an 241 de David [834 a.C.n.] une grande bataille opposa Joas, roi d'Israël, et Amasias, roi de Juda. Cette fois, Amasias fut vaincu. Joas fit alors abattre les murailles de Jérusalem, et s'empara d'un grand trésor qu'il trouva dans le Temple de Salomon.

En cel an meismes morut Aventinus, li roy des Latiens, en decembre ; si fut apres luy roy son fis Procha, qui regnat XXV ans.

Cette même année, en décembre, mourut Aventinus, le roi des Latins. Son fils Procas lui succéda et régna durant vingt-cinq ans.

 

Le prophète Jonas jeté à la mer - Le roi de Syrie fonde Sardes et Tarse, origine d'une guerre entre Syriens et Mèdes - Successions en Gaule (Priam) et au royaume de Juda (Ozias) - Suprématie maritime des Phéniciens (ans 247-257 de David = 828-818 a.C.n.)

 

[p. 48] [Exemplum de Jonas qui fut jetteis en la mere] Item, l'an David IIc et XLVII ans, le XXe jour de may, fut Jonas le prophete jetteis en mere, en laqueile ilh demorat III jours et III nuit en ventre d'une cete ; c'est I pesson que ons nomme altrement balayne, qui à chief de trois jours le vomist et le rejetat sour terre tou vif. Et quant ilh fut enssi escappeis, si s'en allat loiant Dieu ; et vient en la citeit de Nynive, où Dieu l'avoit envoyet, et là annunchat-ilh la parolle de Dieu pour convertir le peuple, qui creoit en faux ydolles.

[p. 48] [Exemplum : Jonas jeté à la mer] En l'an 247 de David [828 a.C.n.], le prophète Jonas fut jeté à la mer. Il resta trois jours et trois nuits dans le ventre d'un cétacé, un poisson appelé aussi une baleine ; trois jours plus tard cette baleine le régurgita et le rejeta tout vivant sur la terre ferme. Ainsi rescapé, il s'en alla louant Dieu et arriva dans la cité de Ninive, où Dieu l'avait envoyé. Là il annonça la parole de Dieu, pour convertir le peuple qui croyait aux fausses idoles.

[Des citeis de Sardaine et de Tharse] Item, l'an David IIc et XLIX, fondat ly roy Pallus de Surie II citeis ; si appellat l'une Sardaine et l'autre Tharse. Desqueiles commenchat grant mals et guere entre le roy Pallus de Surie deseurdit et le roy Ancises de Medes, portant que ly roy Ancises disoit que Tharse seioit sor sa terre, et le voloit avoir ; mains li roy Pallus le defendit à l'espée ; et durat celle guerre IIII ans.

[Les cités de Sardes et de Tarse] En l'an 249 de David [826 a.C.n.], le roi Pallus de Syrie fonda deux cités, qu'il appela l'une Sardes et l'autre Tarse. Ces cités furent à l'origine d'un grand malheur et d'une guerre entre le roi de Syrie Pallus, cité plus haut, et Ancisès le roi des Mèdes. Ancisès disait que Tarse était sur son territoire et la revendiquait ; mais le roi Pallus se défendit à l'épée. La guerre dura quatre ans.

[Le roy Ancises at desconfis le roy Pallus] Et elle fin en mois d'avrilh, oit entres lesdites II roys batalhe mult grant par-deleis ladit citeit de Tharse ; mains y roy Ancises de Medes oit plus de gens, si oit-ilh la victoir, et li roy Pallus fut [p. 49] desconfis ; si que li roy Ancises de Mede oit la citeit, car ilh le gangnat à l'espée, et li roy Pallus s'enfuit en la citeit de Sarde, et fist faire I gran feu enqueile ilh s'ardit par desperanche. Enssi morut-ilh. Apres le mort le roy Pallus de Surie regnat son fis Odesa XL ans : chis recommenchat la guerre encontre le roy de Medes.

[Le roi Ancisès est vainqueur du roi Pallus] À la fin du mois d'avril, une grande bataille opposa les deux rois en question, près de la cité de Tarse. Ancisès le roi des Mèdes avait plus de forces et remporta la victoire ; le roi Pallus fut [p. 49] vaincu. Ainsi le roi des Mèdes occupa la ville, l'ayant gagnée à l'épée. Le roi Pallus s'enfuit dans la cité de Sardes, où il fit faire un grand feu, dans lequel il s'immola par désespoir. C'est ainsi qu'il mourut. Après la mort de Pallus de Syrie, son fils Odesa régna quarante ans : il recommença la guerre contre le roi des Mèdes.

[De duc de Galle] Item, l'an David lIc et LIIII morut Yolens, li dus de Galle ; si fut dus apres Prian, son fis, et regnat XVI ans.

[Le duc de Gaule] En l'an 254 de David [821 a.C.n.], Yolens, le duc de Gaule mourut. Priam, son fils, lui succéda et régna seize ans.

[De Ozias, le bon roy de Judée] Item, l'an David IIc LVI, en marche, morut Amazias, li roy de Judée ; si regnat apres luy son fis Ozias LII ans. Chis fut mult poissans hons ; si conquist grant avoir, car ilh metit tout sa vie sa cure en bien faire ses terres ahanneir.

[Ozias, le bon roi de Juda] En l'an 256 de David [819 a.C.n.], en mars, mourut Amasias, le roi de Juda. Son fils Ozias régna après lui cinquante-deux ans. Homme puissant, il posséda de grandes ressources, car durant toute sa vie il avait veillé à faire labourer ses terres.

ltem, l'an David IIc et LVII, conquisent cheaux de Fenix la mere.

En l'an 257 de David [818 a.C.n.], les Phéniciens conquirent la maîtrise de la mer.

 

[Précédent]

[Suite]


[Bibliotheca Classica Selecta] [Folia Electronica Classica] [Accueil]

Accès vers Ly Myreur : [Par pages] [par fichiers] [par Table des Matières]