Hodoi Electronikai - Helios - Bibliotheca Classica Selecta - Plan du précis grammatical


MORPHOLOGIE  VERBALE : INTRODUCTION À la conjugaison (200-240)


Plan

Notions générales
      Modes, temps, voix [201]
      Éléments constitutifs des formes verbales [215]
      Désinences et voyelle thématique [220]
             
Définitions [221]
             Désinences personnelles [225]
             Désinences principales de l'impératif [226]
             Désinences principales de l'infinitif [227]
             Désinences du duel [228]
       Augment [230]
       Redoublement [240]

Principaux modèles groupés par modes [255]

Λύω : Tableau de conjugaison [510]

Liste de temps primitifs [550]

 


 

201. Modes - temps - voix
 

202. Modes et temps

    En grec, il y a six modes, quatre modes personnels : indicatif, subjonctif, optatif, impératif ; deux modes impersonnels : infinitif, participe,  et deux formes d'adjectif verbal. Il y a aussi sept temps, quatre temps dits primaires : présent, futur, parfait, futur-parfait [rare], et trois temps dits secondaires : imparfait, aoriste et plus-que-parfait [rare].
 

203. Τableau d'ensemble des temps et des modes  

Seul l'indicatif possède les sept temps.

Modes personnels Modes impersonnels
Indicatif Subjonctif Optatif Impératif Infinitif Participe (Adj. verbal)
présent présent présent présent présent présent  

imparfait

- - - - -  
futur - futur - futur futur  
aoriste aoriste aoriste aoriste aoriste aoriste  
parfait parfait parfait parfait parfait parfait  
plus-q-pft - - - - -  
futur-parfait - - - - -  

205. Voix

    Le grec compte trois voix, la voix active, quand le sujet fait l'action exprimée par le verbe : λύω je délie ; la voix moyenne, quand le sujet est directement intéressé à l'action : λύομαι je délie pour moi, je fais délier, je me délie ; la voix passive, quand le sujet subit l'action : λύομαι je suis délié.

    La voix moyenne (correspondant partiellement à la voix réfléchie du français), et la voix passive sont parfois rangées sous la même appellation de voix médio-passive, parce qu'elles présentent partout les mêmes formes, excepté au futur et à l'aoriste.
    En effet, le futur et l'aoriste comportent, outre les formes moyennes basées sur le radical de la voix active, des formes de sens passif, caractérisées par le suffixe -θη-/-η-. Ainsi, on rencontre trois voix au futur : - λύσω je délierai - λύσομαι  je délierai pour moi - λυθήσομαι  je serai délié, et trois voix à l'aoriste : ἔλυσα je déliai - ἐλυσάμην  je déliai pour moi - ἐλύθην  je fus délié.
   
Aux autres temps (présent, imparfait, parfait, plus-que-parfait et futur-parfait), les formes moyennes et les formes passives sont les mêmes, et le sens moyen ou passif se déduit du contexte.

    Par ailleurs, la signification « moyenne » n'apparaît pas toujours clairement :

    Des verbes, appelés verbes déponents, n'ont que des formes moyennes, de sens actif :
        - βούλομαι  je veux, etc.

    Des verbes ont un sens différent à l'actif et au moyen, tels par exemple :
        - ἄρχω je commande - ἄρχομαι je commence
        - πείθω je persuade - πείθομαι j'ai confiance, j'obéis
        - ψεύδω je trompe - ψεύδομαι je mens, etc.

    Des verbes présentent des formes actives au présent et moyennes au futur :
        - ἀκούω  j'entends - ἀκούσομαι j'entendrai, etc.

 

215. Éléments constitutifs des formes verbales
 

    Les formes verbales sont constituées d'un radical, et d'éléments variables (des préfixes, infixes et suffixes temporels ou modaux, et des désinences). Il convient ainsi de distinguer :
 

216. Radical (√) ou base

    Le radical peut rester identique (λυ : de λύειν délier; μαθ : de μανθάνειν apprendre) ou présenter des alternernances (γν/γεν/γον : de γίγνεσθαι/γενέσθαι/γεγονέναι devenir). Voir [014a].
 

217. Thème

    Le thème est constitué du √, éventuellement allongé d'un ou de plusieurs suffixes. Il sera ainsi question du thème du présent (pour les divers modes du présent et l'imparfait), du thème du futur, du thème de l'aoriste et du thème du parfait.

    Les éléments qui marquent les temps, les modes, les voix et les personnes, et qui seront décrits au fil de la présentation de la conjugaison, sont :
    - la désinence : indiquant la personne, le nombre, la voix
    - la voyelle thématique : suffixe ε/ο, parfois non distinct de la désinence
    - l' augment : à l'indicatif imparfait, aoriste et plus-que-parfait (temps secondaires)
    - le redoublement en ε et l'augment en faisant office : à tous les modes du parfait, au plus-que-parfait et au futur du parfait
   -  divers suffixes modaux et temporels.

Quelques exemples :

παιδεύ-ο-μεν nous éduquons : √ + ε/ο + désinence
εὑρ-ίσκ-ο-μεν nous trouvons : √ + ισκ + ε/ο + désinence
μα-ν-θ-άν-ο-μεν nous apprenons : √ + infixe + suffixe + ε/ο + désinence
ἐ-μά-ν-θ-αν-ε-ς tu apprenais : augment + √ + infixe + suffixe+ ε/ο + désinence
λυ-θή-σ-ο-μαι je serai délié : √ + suffixe du passif + suffixe du futur + ε/ο + désinence
λύ-σα-ντ-ες ayant délié : √ + suffixe de l'aoriste + suffixe du participe + désinence
γί-γν
-ε-σθαι devenir : redoublement en iota + √ + ε/ο + désinence
γε-γενη-μένος étant (devenu) : redoublement + √ élargi + désinence.

 

220. Désinences - voyelle thématique
 

221. Définitions

  Les désinences n'apparaissent pas toujours clairement séparées du reste de la forme verbale (formes opaques). Dans certains cas, elles se combinent avec une voyelle de liaison appelée voyelle thématique.

    La voyelle thématique (alternance ο/ε) apparaît dans de très nombreuses formes de la conjugaison. Elle s'intercale, à certains temps et à certains modes, entre le thème et la désinence. On trouve ainsi :
        -ο- à la 1e p. du singulier et aux 1re et 3e du pluriel (toujours -ο- devant et )
        -ε- aux 2e et 3e du singulier et à la 2e du pluriel (toujours -ε- devant et ).

    Les désinences peuvent être :
        - primaires (I) ou secondaires (II)
        - actives ou médio-passives (I act. - II act. - I m.pass. - II m.pass.)
        - personnelles ou impersonnelles.
 

225. Désinences personnelles

    Le tableau ci-dessous présente les formes prises par les désinences verbales à l'époque classique.
La voyelle thématique (ε/ο) est parfois fusionnée avec la désinence.

 

ο/ε

I act.

I m.pass.

II act.

II m.pass.

 

avec ο/ε sans ο/ε
Sg.  1

-ο-

-μι   -μαι

-ν/(-α)

  -μην

        2

-ε-

-εις /   -σαι /(-θα)   -σο

        3

-ε-

-ει -σι/-τι   -ται - ø   -το
Pl.  1

-ο-

-ο-μεν -μεν   -μεθα -μεν   -μεθα

        2

-ε-

-ε-τε -τε   -σθε -τε   -σθε

        3

-ο-

-ουσι <*οντι -ασι <*ντι   -νται -ν/-σαν   -ντο

N.B.
    Ces désinences ne servent toutefois pas à l'indicatif actif de l'aoriste sigmatique et du parfait. L'impératif a des terminaisons propres, présentées ci-dessous.
 

226. Désinences principales de l'impératif

 

ο/ε

act. m.pass.
Sg. 2

-ε-

-ø/-θι(τι)/-σον -σο/-σαι
        3

-ε-

-τω -σθω
Pl.  2

-ε-

-τε -σθε
        3

ο/ε

-ντων/-ντωσαν -σθων/ -σθωσαν

    Les désinences -σον et -σαι sont celles de l'aoriste sigmatique.
 

227. Désinences de l'infinitif

 

Actives

Médio-passives

ν
-ναι/-έναι
-αι

-σθαι

    L'infinitif actif présente des formes opaques (fusion de la désinence avec la voyelle thématique, ou avec la voyelle du radical). Ainsi, ε + εν > ειν (λυ-ε-εν> λυεῖν). La désinence -αι (= σ+αι) sert à former l'infinitif aoriste actif.
 

228. Désinences du duel dans la conjugaison

    Le duel possède des désinences différentes pour les deuxième et  troisième personnes. Ces désinences (primaires ou secondaires, actives ou médio-passives) s'ajoutent au radical temporel (√ + suffixes + éventuellement voyelle thématique ε).

  Dés act. Dés m.-pass. DésI act. DésI m.-pass.
2. (ε)-τον (ε)-σθον (ε)-τον (ε)-σθον
3. (ε)-τον (ε)-σθον (ε)-την (ε)-σθην

    Ainsi par exemple :
    - à l'indicatif présent actif et médio-passif :
        2 p. et 3 p. λύετον vous deux, vous déliez ou eux deux, ils délient,
       
2 p. et 3 p. λύεσθον vous deux, vous déliez pour vous / êtes déliés, ou eux deux délient pour eux / sont déliés.

    - à l'indicatif imparfait actif et médio-passif :
       
2 p. ἐλύετον vous deux, vous déliiez
        2 p. ἐλύεσθον vous deux, vous déliiez pour vous / étiez déliés
        3 p. ἐλυέτην eux deux, ils déliaient
       
3 p. ἐλυέσθην eux deux, ils déliaient pour eux / étaient déliés
        etc.

    L'impératif a des désinences propres :
        - à l' actif, 2 p.:  -τον, 3 p.: -των
        - au moyen-passif, 2 p.: -σθον, 3 p.: -σθων.

 

230. Augment
 

Vers Diaporama

    L'augment est un préfixe signifiant le passé. On le rencontre normalement à l'indicatif des temps secondaires (imparfait, aoriste et plus-que-parfait). On distingue l'augment syllabique et l'augment temporel.
 

231. L'augment syllabique

    Constitué par la voyelle ε- , il ajoute une syllabe devant un verbe à initiale consonantique. Le initial se redouble :
        λύω je délie -λυον je déliais
        ῥίπτω  je jette ἔρ-ριπτον je jetais.
 

232. L'augment temporel

     Il allonge la durée de la première syllabe d'un verbe commençant par une voyelle ou une diphtongue :
 

α > η αι (ᾳ) > αυ > ηυ η, ω > η, ω
ε > η ει > ει / ευ > ευ / ηυ ι, υ >  ι, υ
ο > ω οι > ου > ου  

    Exemples :
        γω je conduis à côté de : -γον je conduisais
        θέλω je consens à côté de : -θελον je consentais
        στράκιζω j'exile à côté de : -στράκιζον j'exilais
        κω j'arrive à côté de : -κον j'arrivais.
 

233. Cas particuliers

    - Certains augments sont apparemment irréguliers :
        χω j'ai à côté de :  εἶ-χον j'avais.

    - Pour les verbes composés à l'aide d'une préposition, l'augment s'intercale entre la préposition et le verbe, avec ou sans modification selon les cas :
        εἰσ-φέρω j'apporte à côté de : εἰσ--φερον j'apportais
        δια-φθείρω je corromps à côté de :  δι--φθειρον je corrompais
        ἐκ-βάλλω je jette hors de à côté de :  ἐξ--βαλλον je jetais hors de
       
περιμένω j'attends à côté de : περι--μεινα j'attendis.

 

240. Redoublement
 

241. Définition du redoublement

     Le redoublement est un préfixe constitué de la consonne initiale du verbe, suivie de -ε ou de . Le redoublement en forme quelques thèmes de présent : γί-γν-ο-μαι je deviens ; τί-θη-μι je place. Le redoublement en forme les thèmes du parfait : λύ-ω : thème du parfait : λέ-λυ-κ ; γί-γν-ο-μαι : thème du parfait : γέ-γον-α.
 

242. Formes du redoublement du parfait

Les verbes dont l'initiale est une consonne seule ou une consonne occlusive suivie de ou redoublent la consonne inititiale + ε :
       
κρίνω / κέ-κρικα j'ai jugé (occlusive + ρ > occlusive + ε)
        γράφω / γέ-γραφα j'ai écrit (idem)
        κλίνω / κέ-κλικα j'ai incliné (occlusive + λ > occlusive + λ).

Les aspirées φ, χ, θ se redoublent en π, κ, τ [022]
       
φεύγω / πέ-φευγα j'ai fui (φ redoublée en π)
        θύω / τέ-θυκα j'ai sacrifié (θ redoublée en τ)
        χωρέω / κε-χώρηκα je me suis éloigné (χ redoublée en κ).

Quelques verbes dont le radical commence par une voyelle brève ont un redoublement appelé« attique » : la syllabe initiale se redouble en allongeant la voyelle
        ἀκούω / ἀκ-ήκ-οα j'ai entendu
     
  ἐλαύνω / ἐλ-ήλ-ακα j'ai poussé - ἐλ-ήλ-αμαι j'ai été poussé
    
   φέρω (√ενεγκ) / ἐν-ήν-οχα j'ai porté - ἐν-ήν-εγμαι j'ai été porté.

L'augment fait office de redoublement avec les verbes commençant par
    - une voyelle ou une diphtongue
         γω / χα j'ai conduit (augment)
         αὐξάνω / ηὔξηκα j'ai augmenté (augment)
    - une consonne double (ζ, ψ, ξ) ou par
       
ζητέω / -ζήτηκα j'ai cherché (augment)
        ψεύδω / -ψευκα j'ai trompé (augment)
         ξενόω / -ξένωμαι j'ai été à l'étranger (augment)
        
ίπτω / ἔρ-ριφα j'ai jeté (augment)
    - deux ou plusieurs consonnes (sauf si la deuxième est λ ou ρ)
        φθείρω  / -φθαρκα j'ai détruit (augment).

Dans les verbes composés, le redoublement (ou l'augment en tenant lieu) s'intercale entre la préposition et le verbe, avec éventuellement des transformations phonétiques.
        συμ-βουλεύω / συμ-βε-βούλευκα j'ai conseillé (redoublement intercalé)
        προ-στέλλω / πρού-σταλκα(<προ-έ-σταλκα) j'ai envoyé devant (red. interc. et contraction [015])
        δι-άγω / δι-χα j'ai conduit à travers (red. interc. et chute de la voyelle finale de la préposition).


Contact