Hodoi Electronikai - Helios - Bibliotheca Classica Selecta - Plan du précis grammatical


MORPHOLOGIE : L'ADJECTIF (090-110)


Plan

Classement des adjectifs  [091]

Adjectifs de la première classe
      ἀγαθός et variantes  [092]

Adjectifs des deuxième et troisième classes [095]
      Thèmes en nasales et ντ  [097ss]
            εὐδαίμων,
μέλας, πᾶς, λύων
      Thèmes en -ες : ἀληθής [100]
      Thèmes en  :
ἡδύς [101]
      Cas particuliers :
πολύς et
μέγας [102]

Les degrés des adjectifs [105]
      Formation  [106ss]
      Déclinaison des comparatifs en -ιων [109]
      Sens des degrés de l'adjectif [110]

 


 

091. Classement des adjectifs : principaux modèles
 

Adjectifs de la première classe (relevant des 1e et 2e déclinaisons) 

Modèle de base
    - ἀγαθός, ἀγαθή, ἀγαθόν
      3 terminaisons ; modèles nominaux : δοῦλος, δῶρον [061] et τιμή [054]

Variantes :
    - δίκαιος, δικαία, δίκαιον
    - ἱερός, ἱερά, ἱερόν
    - νέος, νέα, νέον

       3 terminaisons ; modèles nominaux : δοῦλος, δῶρον [061] et γλῶττα [056]

    - ἄδικος, ἄδικος, ἄδικον
      2 terminaisons ; modèles : δοῦλος, δῶρον [061]
 

Adjectifs des deuxième et troisième classes (relevant des 3e et 1e déclinaisons)

Thèmes en consonne
    - εὐδαίμων, εὐδαίμων, εὐδαίμον, G : εὐδαίμον-ος (2 terminaisons)
         modèles nominaux : ῥήτωρ, ῥήτορ-ος et σῶμα, σώματ-ος [071]
    - πᾶς, πᾶσα, πᾶν, G : παντ-ός, πάσ-ης... (3 terminaisons)
    - λύων, λύουσα, λῦον, G : λύοντ-ος, λυούσης... (Participes à désinences actives)
         modèles nominaux : λέων [072] et γλῶττα [056] (3 terminaisons)

Thèmes en - εϜ :
    - ἡδύς, ἡδεῖα, ἡδύ, G. ἡδέος (<ἡδέϜος),
ἡδείας, ἡδέος
         modèles nominaux : βασιλεύς [078] et θύρα [056] (à 3 terminaisons)

Thèmes en -ες :
    -
ἀληθής, ἀληθής, ἀληθές, G. ἀληθοῦς  (<ἀληθέσ-ος) 
         modèle nominal : γένος [075] (à 2 terminaisons)

Cas particuliers :
    - 
πολύς, πολλή, πολύ
    - μέγας, μεγάλη, μέγα

Les comparatifs :
    -
ἡδίων, ἡδίων, ἥδιον, G. ἡδίον-ος

 

092. Adjectifs de la premiere classe
 

    Ces adjectifs relèvent de la deuxième déclinaison (pour le masculin et le neutre) et de la première (pour le féminin).

093. Modèle de base 

    ἀγαθός, ἀγαθή, ἀγαθόν bon

 

M sg F sg Nt sg M pl F pl Nt pl

N

ἀγαθ-ός ἀγαθ- ἀγαθ-όν ἀγαθ-οί ἀγαθ-αί ἀγαθ-

V

ἀγαθ- ἀγαθ- ἀγαθ-όν ἀγαθ-οί ἀγαθ-αί ἀγαθ-

A

ἀγαθ-όν ἀγαθ-ήν ἀγαθ-όν ἀγαθ-ούς ἀγαθ-άς ἀγαθ-

G

ἀγαθ-οῦ ἀγαθ-ῆς ἀγαθ-οῦ ἀγαθ-ῶν ἀγαθ-ῶν ἀγαθ-ῶν

D

ἀγαθ- ἀγαθ- ἀγαθ- ἀγαθ-οῖς ἀγαθ-αῖς ἀγαθ-οῖς

    Duel : N.V.A.  m. et nt. : ἀγαθώ, f. : ἀγαθά --  G.D. m. et nt. : ἀγαθοῖν, f. : ἀγαθαῖν
 

094. Variantes 

    Les adjectifs dont la désinence est précédée de ε, ι, ρ se terminent par -α à tous les cas du féminin singulier (modèle : θύρα [056]). Au m. et au nt. sg., et au pluriel, ils se déclinent comme ἀγαθός.

Modèles :
   νέος, νέα, νέον nouveau
   
δίκαιος, δικαῖα, δίκαιον juste
   ἱερός, ἱερά, ἱερόν saint

    Certains adjectifs, surtout des composés, sont dits « à 2 désinences », ayant des formes semblables au masculin et au féminin : ἄδικος, ἄδικος, ἄδικον injuste.

 

095. Adjectifs des  deuxieme et troisieme classes
 

    La deuxième classe comprend traditionnellement les adjectifs relevant uniquement de la troisième déclinaison, pour les trois genres. La troisième classe comprend ceux qui relèvent de la troisième déclinaison, pour le masculin et le neutre, et de la première, pour le féminin. La présentation adoptée regroupe ces deux classes.
 

097. Thèmes en nasales  

  - εὐδαίμων, εὐδαίμων, εὐδαίμον heureux (thème : εὐδαίμον) (Deuxième classe)

Cas

M - F sg Nt sg M - F sg Nt sg

N

εὐδαίμων εὐδαίμον εὐδαίμον-ες εὐδαίμον-α

V

εὐδαίμον εὐδαίμον εὐδαίμον-ες εὐδαίμον-α

A

εὐδαίμον-α εὐδαίμον εὐδαίμον-ες εὐδαίμον-α

G

εὐδαίμον-ος εὐδαίμον-ος εὐδαιμν-ων εὐδαιμν-ων

D

εὐδαίμον-ι εὐδαίμον-ι εὐδαίμο-σι(ν) εὐδαίμο-σι(ν)

Duel : N. V. A. εὐδαίμον-ε --  G. D. εὐδαιμν-οιν
Modèles nominaux : ῥήτωρ et σῶμα [071].
 

   - μέλας, μέλαινα, μέλαν noir (thème : μέλαν) (Τroisième classe)

Cas

M sg

F sg

Nt sg

M pl

F pl

Nt pl

N

μέλας μέλαινα μέλαν μέλαν-ες μέλαιν-αι μέλαν-α

V

μέλαν μέλαινα μέλαν μέλαν-ες μέλαιν-αι μέλαν-α

A

μέλαν μέλαιν-αν μέλαν μέλαν-ας μελαίνας μέλαν-α

G

μέλαν-ος μελαίν-ης μέλαν-ος μελάν-ων μελαιν-ῶν μελάν-ων

D

μέλαν-ι μελαίν-ῃ μέλαν-ι μέλα-σι(ν) μελαίν-αις μέλα-σι(ν)

Duel : N.V.A. m. et nt. : μέλαν-ε, f. : μελαίνα --  G.D. m. et nt. : μελάν-οῖν, f. : μελαίναι.
Modèles nominaux 
    masculin et neutre : ῥήτωρ et σῶμα [071].
   
féminin : γλῶττα [056].
 

098. Thèmes en -ντ  (Troisième classe) 

     πᾶς, πᾶσα, πᾶν tout (thème : παντ-)

Cas

M sg

F sg

Nt sg

M pl

F pl

Nt pl

N

πᾶς πᾶσ-α πᾶν πάντ-ες πᾶσ-αι πάντ-α

A

πάντ-α πᾶσ-αν πᾶν πάντ-ας πᾶσ-αι πάντ-α

G

παντ-ός πάσ-ης παντ-ός πάντ-ων πασ-ῶν πάντων

D

παντ-ί πάσ-ῃ παντ-ί πᾶ-σι(ν) πάσ-αις πᾶ-σι(ν)

Duel : N.V.A. m. et nt. : πάντε, f. : πάσα -  G.D. m. et nt. : πάντοιν, f. : πάσαιν

Modèles nominaux 
    masculin et neutre : λέων, λέοντ-ος [072]
   
féminin : γλῶττα [056].

Se déclinent comme πᾶς : ἅπας, ἅπασα, ἅπαν tout et σύμπας, σύμπασα, σύμπαν tout.

On rapprochera aussi de la déclinaison de  πᾶς, les adjectifs :
     - ἑκών (G. ἑκόντος), ἑκοῦσα, -ούσης, ἑκόν agissant de bon gré, volontiers
     - ἄκών (G. ἀκόντος), ἄκουσα, -ούσης, ἆκον agissant contre son gré, à contrecœur
ainsi que des adjectifs en -εις (G. -εντος) :
     - χαρίεις (G. χαρίεντος), χαρίεσσα (-έσσης), χαρίεν (χαρίεντος) gracieux.
 

099. Participes en -ντ- (Troisième classe) 

    λύ-ων, λύ-ουσα, λῦ-ον déliant (thème : λυοντ) : participe présent actif

Cas

M sg

F sg

Nt sg

M pl

F pl

Nt pl

N

λύ-ων λύ-ουσα λῦ-ον λύ-οντες λύ-ουσαι λύ-οντα

A

λύ-οντα λύ-ουσαν λῦ-ον λύ-οντας λυ-ούσας λύ-οντα

G

λύ-οντος λυ-ούσης λύ-οντος λυ-όντων λυ-ουσν λυ-όντων

D

λύ-οντι λυ-ούσῃ λύ-οντι λύ-ουσι(ν) λυ-ούσαις λύ-ουσι(ν)

La plupart des participes actifs ont au masculin et au neutre un thème en -ντ- et se déclinent comme λων :
    futur actif : λύ-σων, λύ-σουσα, λῦ-σον étant sur le point de délier
    
aoriste actif : λύ-σας, λύ-σασα, λῦ-σαν ayant délié.

De même, le participe aoriste passif :
    aoriste passif : λυθείς (G. λυθέντος), λυθεῖσα (G. λυθείσης), λυθέν (G. λυθέντος) ayant été délié.

N.B. Le participe parfait actif a les formes suivantes : λελυκώς (G. λελυκότος), λελυκυῖα (G. λελυκυίας), λελυκός (G. λελυκότος) ayant fini de délier.

Modèles nominaux 
    masculin et neutre : λέων, λέοντ-ος [072]
   
féminin : θύρα et γλῶττα [056].
 

100. Thèmes en -ες (Deuxième classe) 

    ἀληθής, ἀληθής, ἀληθές vrai (thème : ἀληθες)

 

M et F sg

Nt sg

M - F pl

Nt pl

N

ἀληθής

ἀληθές

ἀληθεῖς < ἀληθεσες

ἀληθῆ < ἀληθεσα

V

ἀληθές

ἀληθές

ἀληθεῖς

ἀληθῆ

A

ἀληθῆ <ἀληθεσα

ἀληθές

ἀληθεῖς

ἀληθῆ

G

ἀληθοῦς <ἀληθεσος 

ἀληθοῦς <ἀληθεσος

ἀληθῶν

ἀληθῶν

D

ἀληθεῖ

ἀληθεῖ

ἀληθέ-σι(ν)

ἀληθέ-σι(ν)

Duel : N.V.A. ἀληθεῖ -- G.D. m. et nt. : ἀληθοῖν
Modèle nominal : γένος, γένους [074]
   

101. Thèmes en  / υ (Troisième classe) 

    ἡδύς, ἡδεῖα, ἡδύ agréable (thème : ἡδεϜ / ἡδυ)

M sg

F sg

Nt sg

M pl

F pl

Nt pl

N

ἡδύ-ς

ἡδεῖ-α

ἡδύ

ἡδεῖς

ἡδεῖ-αι

ἡδέ-α

A

ἡδύ-ν

ἡδεῖ-αν

ἡδύ

ἡδεῖς

ἡδεί-ας

ἡδέ-α

G

ἡδέ-ος

ἡδεί-ας

ἡδέ-ος

ἡδέ-ων

ἡδει-ῶν

ἡδέ-ων

D

ἡδε-ῖ

ἡδεί-ᾳ

ἡδε-ῖ

ἡδέ-σι(ν)

ἡδεί-αις

ἡδέ-σι(ν)

Duel : N.V.A. m. et nt. : ἡδεῖ, f. : ἡδεία --  G.D. m. et nt. : ἡδέοιν, f. : ἡδείαιν.
Modèles nominaux : 
    pour le masculin et le neutre : βασιλεύς [078]
    pour le
féminin : θύρα [056].
 

103. Cas particulier : πολύς, πολλή, πολύ beaucoup, nombreux (Troisième classe) 

 

Cas

M sg

F sg

Nt sg

M pl

F pl

Nt pl

N

πολύ-ς

πολλ-ή

πολύ

πολλ-οί

πολλ-αί

πολλ-ά

A

πολύ-ν

πολλ-ήν

πολύ

πολλ-ούς

πολλ-άς

πολλ-ά

G

πολλ-οῦ

πολλ-ῆς

πολλ-οῦ

πολλ-ῶν

πολλ-ῶν

πολλ-ῶν

D

πολλ-ῷ

πολλ-ῇ

πολλ-ῇ

πολλ-οῖς

πολλ-αῖς

πολλ-οῖς

Duel : N.V.A. m. et nt. : πολλώ, f. : πολλά -  G.D. m. et nt. : πολλοῖν, f. : πολλαῖν.
 

104.  Cas particulier : μέγας, μεγάλη, μέγα grand (Troisième classe)

 

Cas

M sg

F sg

Nt sg

M pl

F pl

Nt pl

N

μέγα-ς

μεγάλ-η

μέγα

μεγάλ-οι

μεγάλ-αι

μεγάλ-α

V

μεγάλ-ε

μεγάλ-η

μέγα

μεγάλ-οι

μεγάλ-αι

μεγάλ-α

A

μέγα-ν

μεγάλ-ην

μέγα

μεγάλ-ους

μεγάλ-ας

μεγάλ-α

G

μεγάλ-ου

μεγάλ-ης

μεγάλ-ου

μεγάλ-ων

μεγάλ-ων

μεγάλ-ων

D

μεγάλ-ῳ

μεγάλ-ῃ

μεγάλ-ῳ

μεγάλ-οις

μεγάλ-αις

μεγάλ-οις

Duel : N.V.A. m. et nt. : μεγάλω, f. : μεγάλα --  G.D. m. et nt. : μεγάλοιν, f. : μεγάλαιν.

 

105. Les degrés des adjectifs
 

 106. Formation 

107.  Formation en -τερος, -τατος

    Comparatif : le suffixe -τερος, -τέρα, -τερον s'ajoute au thème de l'adjectif, entraînant éventuellement certaines modifications facilement reconnaissables :

        - σοφός sage : σοφ-τερος, -α, ον plus sage [avec allongement du  -ο- final du thème en -ω-]
        - ἄξιος digne : ἀξι-τερος, -α, ον plus digne [avec allongement du -ο- final du thème en -ω-]
        - ἔνδοξος illustre : ἐνδοξό-τερος, -α, ον plus illustre
        - δίκαιος juste : δικαι-τερος, α, ον plus juste
        - ὀξύς aigu : ὀξύ-τερος, α, ον plus aigu
        - εὐδαίμων heureux : ἐυδαιμονέσ-τερος, -α, -ον plus heureux
        - σαφής clair : σαφέσ-τερος, -α, -ον plus clair
        - μέλας noir : μελάν-τερος, -α, -ον plus noir
        - φίλος cher : φίλ-τερος, -α, -ον plus cher
        
- εὔνους bienveillant : εὐνούσ-τερος, -α, -ον plus bienveillant.

    Superlatif : le suffixe -τατος, -τάτη, -τατον s'ajoute au thème de l'adjectif, entraînant éventuellement certaines modifications facilement reconnaissables :

        - σοφός sage : σοφ-τατος, -η, -ον le plus sage, très sage
        - ἄξιος digne : ἀξι-τατος, -α, ον le plus plus digne, très digne 
        - ἔνδοξος illustre : ἐνδοξό-τατος,  -η, -ον le plus illustre, très illustre
        - δίκαιος juste : δικαι-τατος, -η, -ον le plus juste, très juste
        - ὀξύς aigu : ὀξύ-τατος, -η, -ον le plus aigu, très aigu
        - εὐδαίμων heureux : ἐυδαιμονέσ-τατος, -η, -ον le plus heureux, très heureux
        - μέλας noir : μελάν-τατος, -η, -ον le plus noir, très noir
        - σαφής clair : σαφέσ-τατος, -η, -ον le  plus clair, très clair
        - φίλος cher : φίλ-τατος, -η, -ον le plus cher, très cher
       
- εὔνους bienveillant : εὐνούσ-τατος, -η, -ον  le plus bienveillant, très bienveillant.
 

108. Formation en -ίων, -ιστος

    Les suffixes -ίων, -ιστος s'ajoutent au radical de l'adjectif au degré positif.

Positif Traduction Comparatif Superlatif
αἰσχρός, -ά, -όν honteux αἰσχίων, -ίων, -ιον αἴσχιστος, -η, -ον
ἐχθρός, -ά, -όν hostile, ennemi ἐχθίων, -ίων, -ιον ἔχθιστος, -η, -ον
ἡδύς, -εῖα, -ύ doux, agréable ἡδίων, -ίων, -ιον ἥδιστος, -η, -ον
κακός, -ή, -όν mauvais κακίων, -ίων, -ιον κάκιστος, -η, -ον
καλός, -ή, -όν beau καλλίων, -ίων, -ιον κάλλιστος, -η, -ον
μέγας, μεγάλη, μέγα grand μείζων, -ων, -ον μέγιστος, -η, -ον
ῥᾴδιος, -α, -ον facile ῥᾴων, -ων, -ον ῥᾴστος, -η, -ον
ταχύς, -εῖα, -ύ rapide θάττων, -ων, -ον τάχιστος, -η, -ον
πολύς, πολλή, πολύ nombreux πλείων, -ίων, -ιον πλεῖστος, -η, -ον


    Les suffixes -ιων, -ιστος s'ajoutent parfois à d'autres thèmes.

Positif Traduction Comparatif Superlatif
ἀγαθός, -ή, -όν bon ἀμείνων, -ων, -ον
βελτίων, -ίων, -ιον
κρείττων, -ων, -ον
ἄριστος, -η, -ον
βέλτιστος, -η, -ον
κράτιστος, -η, -ον
κακός, -ή, -όν mauvais χείρων, -ων, -ον
ἥττων, -ων, -ον
χείριστος, -η, -ον
ἥκιστος, -η, -ον
ὀλίγος, -η, -ον peu nombreux ἐλάττων, -ων, -ον ἐλάχιστος, -η, -ον


 

109. Déclinaison des comparatifs en -ων

    ἡδίων, ἡδίων, ἥδιον (thèmes : ἡδιον- / ἡδιοσ- )

Cas

M - F sg

Nt sg

M - F pl

Nt pl

N

ἡδίων ἥδιον ἡδίον-ες/ἡδίους ἡδίον-α/ἡδίω

V

ἥδιον ἥδιον ἡδίον-ες/ἡδίους ἡδίον-α/ἡδίω

A

ἡδίον-α/ἡδίω ἥδιον ἡδίον-ας/ἡδίους ἡδίον-α/ἡδίω

G

ἡδίον-ος ἡδίον-ος ἡδιόν-ων ἡδιόν-ων

D

ἡδίον-ι ἡδίον-ι ἡδίο-σι(ν) ἡδίο-σι(ν)

    Les comparatifs en -ων ont plusieurs formes concurrentes, à partir des thèmes ἡδιον-/ἡδιοσ-

ἡδίονα ou ἡδίω : Acc. m. et f. sg. et N. nt. pl. (ἡδίοσα > ἡδίοα > ἡδίω)
ἡδίονες ou ἡδίους : N. m. et f. pl. (ἡδίοσες > ἡδίοες > ἡδίους)
ἡδίονας ou ἡδίους : A. m. et f. pl. (ἡδίους : analogique du N.).
 

110. Sens des degrés de l'adjectif

    Le comparatif, outre son sens de comparatif de supériorité,  peut exprimer l'intensité et se traduire par « trop, assez, plutôt + l'adjectif ». Par ailleurs, comme en français, des adverbes peuvent exprimer l'infériorité ou l'égalité.
    Le superlatif peut être absolu et se traduire par « très + l'adjectif » ou relatif, et se traduire par « le plus + l'adjectif ».

Positif : ἡδύς doux
Comparatif : ἡδίων plus doux, assez doux, trop doux
Superlatif : ἡδίστος très doux, le plus doux.

    Pour la construction des comparatifs, voir [1256], des superlatifs, voir [1257].


Contact